Faire l'histoire d'une famille

Dans les fonds conservés aux Archives départementales, les archives familiales ne concernent qu'un nombre restreint de familles. En revanche, il est tout à fait possible de retracer l'histoire d'une famille en consultant d'autres fonds, à commencer par les recensements de population et les archives notariales. L'ensemble des sources utiles est présenté dans cette fiche pratique. 

Sources principales

Archives familiales

Les archives familiales sont à rechercher dans deux séries. 

Noce maraîchine à Saint-Hilaire-de-Riez

Noce maraîchine à Saint-Hilaire-de-Riez 

En sous-série 1 E sont regroupés les papiers de famille saisis sous la Révolution ; les pièces concernent donc l’Ancien Régime. En revanche, dans la série J, les archives familiales obtenues par la suite et bien souvent par dépôt, intéressent toutes les périodes. Toutefois ces fonds ne concernent qu’un nombre restreint de familles. 

Consultation en salle de lecture uniquement de l'inventaire de la sous-série 1 E et des originaux sous réserve de leur bon état matériel.
Consultation sur ce site de certains inventaires de la série J (menu  Inventaires et catalogues en ligne, rubrique "Notaires, Gestion du patrimoine, Familles", "Fonds d'archives"). Consultation en salle de lecture de l'ensemble des inventaires, des fonds numérisés et des originaux sous réserve de leur bon état matériel. 

  

Travaux d'érudits

Portrait de Gustave Mignen

Gustave Mignen, auteur de notes sur les communes et familles vendéennes 

Les travaux d’érudits se composent de dossiers par famille, de dossiers biographiques ou d’analyses de minutes notariales… Ils sont à rechercher en série J (archives privées). 

A noter également les travaux de Jean Maillaud : Notes généalogiques (région de Fontenay-le-Comte), 1979-2002, 22 tomes + 1 table générale des tomes (Usuel). 

Consultation sur ce site de certains inventaires (menu  Inventaires et catalogues en ligne, rubrique "Notaires, Gestion du patrimoine, Familles", "Travaux d'érudits"). Consultation en salle de lecture de l'ensemble des inventaires, des fonds numérisés et des originaux sous réserve de leur bon état matériel. 

  

  

  

  

Recensements de population

liste nominative de La Flocellière 1766

Liste nominative des chefs de feu de La Flocellière dressée en 1766 à l'occasion de l'imposition perçue pour l'équipement d'un milicien 

Période révolutionnaire. Les premières listes nominatives d’habitants apparaissent véritablement au moment de la Révolution avec les recensements de la population. Ces listes sont dressées village par village ou quartier par quartier, puis rue par rue, et enfin foyer par foyer. L’ordre est géographique et l’on y trouve réunies les personnes vivant sous un même toit : membres d’une même famille et domestiques éventuels. Il n’existe pas de tables des noms de personnes qui sont uniquement présentées à leur adresse. 

Une série par commune, allant de l’an IV à l’an VI, est quasiment complète. Il manque cependant les cantons de La Caillère (district de La Châtaigneraie), de Saint-Michel-en-l’Herm (district de Fontenay-le-Comte), de Belleville et Mareuil-sur-Lay (district de La Roche-sur-Yon), et de Poiroux (district des Sables-d’Olonne). Ce sont les personnes de plus de douze ans qui y sont dénombrées avec les renseignements suivants pour chacune d’elles : le nom, l’âge, l’état ou la profession et l’époque de leur entrée dans la commune. Ces listes sont conservées dans la série L des Archives départementales avec les fonds de la période révolutionnaire. 

A partir de l’an VIII (1800). L’Empire reprend le principe de l’élaboration de listes nominatives. Toutefois, à quelques exceptions près, on n’en a pas conservé en Vendée d’antérieures à 1816, voire à 1836. Elles sont alors régulières tous les cinq ans, ce qui donne les recensements suivants jusqu’en 1906 : 1836, 1841, 1846, 1851, 1856, 1861, 1866, 1872, 1881, 1886, 1891, 1896, 1901 et 1906. Il faut noter que le recensement prévu en 1871 a été reporté en 1872 en raison de la guerre franco-prussienne. 

Consultation des listes nominatives d'habitants sur ce site jusqu'au recensement de 1911 et en salle de lecture jusqu'au recensement de 1975 pour la plupart des communes. 

Pour compléter votre recherche :

Consulter les recensements de population 

  

Archives fiscales

Rôle du vingtième de La Réorthe

Rôle du vingtième de La Réorthe 

A défaut de listes nominatives de tous les habitants pour l’Ancien Régime, des listes de familles subsistent avec un peu de chance pour tel ou tel endroit. Dans le cadre de la seigneurie, ce sont les censiers et les terriers qui donnent la liste des propriétaires qui lui sont redevables. On les trouve dans les chartriers conservés en sous-série 1 E ou en série J (Consultation en salle de lecture uniquement, excepté pour le chartrier de Landreau,  accessible en ligne). 
Dans le cadre de la paroisse, c’est la liste de boisselage (redevance due par chaque famille au curé). Il n’en est connu aujourd’hui que deux, mais pour la même paroisse, celle du Grand-Luc en 1787 et en 1796 (consultation avec les  recensements de population numérisés de la commune des Lucs-sur-Boulogne). 
Enfin, dans le cadre de la communauté d’habitants, souvent confondue avec la paroisse, plusieurs rôles fiscaux étaient régulièrement dressés sous la forme de listes de foyers fiscaux. On en retrouve dans les archives des élections de la généralité de Poitiers (série C), dans celles des communautés d’habitants ou dans les archives familiales des descendants de telle ou telle personne chargée de lever l’impôt et d’en rendre compte. (Consultation sur ce site avec les  recensements de population). 

  

Archives notariales

Les archives notariales (sous-série 3 E) constituent un complément très précieux pour étudier une famille. On trouve, en effet, dans les actes notariés, les contrats de mariage, les testaments et les inventaires après décès. 
Ces actes sont enregistrés dans les bureaux du contrôle des actes pour l’Ancien Régime ( sous-série 2 C), puis de l’Enregistrement à partir de 1791 (sous-série 2 Q). 

Répertoires des notaires (sous-série 3 E et 8 U, et L 2698-2832). Consultation en ligne de l' état des fonds du minutier et en salle de lecture des originaux sous réserve de leur bon état matériel. 

Minutes notariales (sous-série 3 E). Consultation en salle de lecture et  sur ce site des minutes numérisées. La collection numérisée est amenée à s'accroître régulièrement.
Un relevé systématique de certains types d’actes est effectué. Il s’agit des mariages, des testaments, des inventaires après décès et des actes des communautés d'habitants. Des relevés non exhaustifs concernent notamment des procès-verbaux de visite de bâtiments, des inventaires de meubles, immeubles et titres, des marchés de construction, des ventes de meubles, des dons mutuels et des actes judiciaires. Consultation en salle de lecture des originaux des minutes notariales non numérisées sous réserve de leur bon état matériel. 

Contrôle des actes ( sous-série 2 C). Consultation en salle de lecture et sur ce site de l'inventaire et des registres numérisés. 

Enregistrement (sous-série 2 Q). Consultation en salle de lecture uniquement des inventaires et des originaux sous réserve de leur bon état matériel, à l'exception des  tables et déclarations de successions qui sont en ligne jusqu'en 1898

  

Testament de 1713

Testament (1713, étude de Maitre David) 

 

Registres matricules de recrutement militaire

Les registres matricules, reversés aux Archives départementales par l’Armée de Terre, concernent uniquement les hommes qui ont effectué un service militaire. Ils fournissent des renseignements très précis sur les jeunes gens : état civil, signalement, décision du conseil de révision, corps d’affectation, détails des services et des mutations, blessures, citations et décorations, changements d’adresses. 
Les registres cotés en sous-série 1 R sont tenus par classe (année des 20 ans) et par bureau de recrutement. Il existe deux bureaux en Vendée : La Roche-sur-Yon et Fontenay-le-Comte. 

La méthode de recherche est la suivante : il faut connaître la classe d’âge (année des 20 ans) et identifier le bureau de recrutement (ressort géographique du lieu de résidence à 20 ans). La recherche commence alors dans les tables alphabétiques afin de repérer le numéro matricule de la personne. Il suffit ensuite de consulter le registre correspondant au numéro matricule repéré précédemment. A ce jour (septembre 2012), les Archives départementales de la Vendée conservent les registres de la classe 1865 à la classe 1940. 

Consultation sur ce site et en salle de lecture de l'  inventaire de la sous-série 1 R (recrutement de l'armée) pour la période 1810-1940. Les images des  tables alphabétiques des registres matricules militaires y sont disponibles jusqu'à la classe 1940 ; celles des  registres matricules militaires jusqu'à la classe 1921.
Consultation en salle de lecture uniquement des documents non numérisés sous réserve de leur bon état matériel. Les registres matricules peuvent contenir des informations à caractère médical dont la communication est soumise à un délai de 120 ans après la naissance du conscrit ou 25 ans après son décès si la date est connue. 

Pour compléter votre recherche :

›  Mémoire de la Guerre 1914-1918 : un espace Internet dédié aux ressources de la Première Guerre mondiale  

›  Retrouver un conscrit 

    

Fonds de l'Enregistrement

Dans le fonds de l’Enregistrement, il est peut-être utile de consulter les registres de déclarations de mutations par décès. Ces déclarations sont enregistrées dans les six mois qui suivent la date d’un décès. Les mutations de propriétés de biens meubles et immeubles y sont décrites. Les noms des déclarants de la succession, le nom du défunt, la date et le lieu du décès, la nature et le montant de la succession sont indiqués.
Consultation sur ce site des  tables et déclarations de mutations par décès (depuis la révolution jusqu'en 1898). Consultation en salle de lecture uniquement des registres postérieurs sous réserve de leur bon état matériel et du respect des délais réglementaires de communication des documents. 

  

Sources complémentaires 

Désignation des tuteurs

Cachet de la justice de paix de Luçon

Cachet de la justice de paix de Luçon 

Les actes de désignation des tuteurs se trouvent dans les archives judiciaires. 
 
 - Actes civils des bureaux de justice de paix et des tribunaux d'instance : conseil de famille et de tutelle (sous-série 4 U et série W) 
  - Jugements des tribunaux de première instance : homologations de conseils de famille (sous-séries 3 U et série W)
Consultation en salle de lecture uniquement des inventaires et des originaux sous réserve de leur bon état matériel et du respect des délais réglementaires de communication des documents. 

  

  

  

  

Dossiers de personnel administratif

   - Employés communaux (dossiers par commune) : affaires communales avant 1940 ( sous-série 1 O), affaires communales après 1940 ( 23 W).
Consultation en salle de lecture et sur ce site (menu  Inventaires et catalogues en ligne, rubrique "Communes, Dossiers communaux") des inventaires. Consultation en salle de lecture uniquement des originaux sous réserve de leur bon état matériel.
  - Personnel administratif de la préfecture et des sous-préfectures et personnel politique nommé (conseillers généraux et d’arrondissement, maires, adjoints et conseillers municipaux) : sous-série 2 M et série 2 W.
  - Personnel enseignant en exercice avant 1940 : consultation de l' inventaire en ligne et des documents en salle de lecture uniquement sous réserve de leur bon état matériel et du respect des délais réglementaires de communication. Personnel enseignant en exercice après 1940 : consultation de l' état des fonds contemporains
  - Personnel de l’administration judiciaire : sous-série 1 U et série W. 
  - Personnel des prisons avant 1940 : 3 Y 1-8.
  - Personnel hospitalier : sous-séries H Dépôt. 

  

Naturalisation

  - Les dossiers individuels de demande de naturalisation, classés par ordre alphabétique, se trouvent sous les cotes 6 M 809 à 812 (1811-1940), 20 W 699-706 (1937-1958) et dans les fonds 1093 W, 1204 W, 1492 W.
Consultation en salle de lecture uniquement des inventaires et des originaux sous réserve de leur bon état matériel et du respect des délais réglementaires de communication des documents. 

  

Enfants assistés : pupilles de l'Etat, pupilles de la Nation

   - Dossiers individuels d’enfants assistés confiés aux services sociaux (sous-série 3 X).  

   - Fichier alphabétique des pupilles de la Nation (2201 W 118-138) 

   - Registres matricules des pupilles de la Nation, listes communales et suivi scolaire (sous-série 3 R) 

   - Jugements d’adoption rendus par les tribunaux de première instance : voir les répertoires des jugements en ayant une indication précise de la date d’adoption (sous-série 3 U et série W).
Consultation en salle de lecture uniquement des inventaires et des originaux sous réserve de leur bon état matériel et du respect des délais réglementaires de communication des documents. 

Pour compléter votre recherche :

Découvrir le parcours d'un enfant trouvé ou abandonné 

Découvrir le parcours d'un pupille de la Nation 

  

Faire-part de décès

Faire-part de décès 

Jugements de divorce

  - Les jugements de divorce sont prononcés par les tribunaux de Première instance et intégrés aux répertoires chronologiques généraux des jugements (sous-série 3 U et série W).
Consultation en salle de lecture uniquement des inventaires et des originaux sous réserve de leur bon état matériel et du respect des délais réglementaires de communication des documents. 

  

Collections de faire-part de décès

  - Les faire-part de décès sont classés par ordre alphabétique. Il en existe deux collections, l’une cotée 1 Num 39 (collection privée), et l’autre cotée 2 Num 38 (collection des Archives départementales de la Vendée).
Consultation en salle de lecture et  sur ce site des deux collections numérisées

  

Mise à jour, juillet 2017 

Retour en haut de page