Quoi de neuf ?

Les archives de la guerre de Vendée conservées aux Archives nationales : un complément de mille pièces

L’inventaire des archives de la guerre de Vendée conservées aux Archives nationales contenait déjà les reproductions de 13 300 pièces ( voir l’actualité du 28 novembre 2017) ; il vient d’être enrichi de mille pièces supplémentaires, également numérisées. Deux ensembles s’y distinguent particulièrement : les papiers saisis chez le représentant du peuple Carrier au moment de son procès (octobre 1794) qui permettent de suivre ses relations politiques comme député du Cantal à la Convention ainsi que ses missions à Rennes, puis à Nantes (T/492, 548 pièces), et les listes nominatives des propriétaires de Vendée, Loire-Inférieure et Deux-Sèvres qui ont demandé à bénéficier, sous l’Empire, de la prime accordée pour la reconstruction des maisons détruites par la guerre (F/13/1822, 231 pièces). 

Résultat d’une convention de partenariat signée entre les Archives nationales et le Département de la Vendée, l’inventaire forme désormais, à la suite de cette mise en ligne complémentaire, un ensemble de 86 articles ou parties d’articles contenant 14 387 pièces (5 ml) numérisées en 25 156 images et décrites dans 1 616 notices. Des enrichissements seront toujours possibles. 

15 février 2018

Les arrêtés préfectoraux : un filon à exploiter

Au XIXe siècle, le préfet, véritable ordonnateur et coordinateur de toutes les actions sociales, économiques et politiques du département, s'occupe de tout et de tous, ou presque ! Il oeuvre sur la destinée des indigents, sur le placement de sourds-muets dans des instituts comme de la prise en charge des enfants abandonnés. Il nomme les sages-femmes, les instituteurs, les commissaires de police… 

La collection des arrêtés, pris de l'an VIII à 1924, dont l'inventaire est publié ce jour (sous-série 4 K), est une mine de noms. La quasi-totalité des registres a été numérisée et les tables thématiques et/ou alphabétiques qui accompagnent la plupart d'entre eux facilitent grandement la recherche. 

24 janvier 2018

La visionneuse des Archives fait peau neuve

Depuis 2003, la consultation des images numériques sur le site des Archives de la Vendée s’effectue avec la visionneuse Archinoë (Archimaine). Or la multiplication des outils de navigation, l’évolution des pratiques et l’obsolescence de certaines technologies (Adobe Flash par exemple) imposaient une mise à jour majeure de l’outil. C’est aujourd’hui chose faite : depuis quelques jours, vous disposez d’une nouvelle interface, avec des fonctionnalités nouvelles ou améliorées. Petite visite guidée. 

11 janvier 2018

    

Les archives de la guerre de Vendée conservées aux Archives nationales : 22500 images en ligne !

Sous-séries AF/II, BB/3, F/7, W…, les historiens de la guerre de Vendée citent très souvent ces références dans leurs publications. Et pour cause, elles contiennent des sources essentielles, celles des organes centraux du pouvoir sous la Révolution : Comité de Salut public, Comité de Sûreté générale, Tribunal révolutionnaire, mais aussi ministères de la Justice, de l’Intérieur et comités des assemblées révolutionnaires. 

Plus de 13 300 pièces relatives à la guerre de Vendée et issues de ces fonds conservés aux Archives nationales, soit 4,5 mètres linéaires d’archives, sont désormais en ligne sur le site des Archives de la Vendée. 

28 novembre 2017

Lorsque La Roche-sur-Yon s’amuse …

Voici l’une des scènes que vous pourrez découvrir dans l’inventaire des petits fonds d’archives audiovisuelles qui vient d’être mis en ligne. 

Cet état des fonds est évidemment appelé à s’enrichir très régulièrement au fur et à mesure de l’avancement des traitements techniques de restauration, numérisation, montage, puis de la rédaction de l’inventaire grâce aux identifications totales ou partielles des images. 

23 novembre 2017

Commémoration du 11 novembre : la Grande Guerre et ses sources en Vendée

Depuis plusieurs années, les Archives de la Vendée facilitent l’accès aux sources relatives à la Première Guerre mondiale : constitution de la base " Soldats de Vendée. 1914-1918", numérisation d’archives familiales (correspondances, carnets de guerre, collections de cartes postales et de photographies…), classement de fonds d’archives publiques (comité des anciens combattants, office des pupilles de la Nation, service des réfugiés…), publication d’articles. 

La commémoration du 11 novembre est l’occasion de vous en rappeler la richesse et les ajouts récents. 

9 novembre 2017 

L’état civil en ligne s’enrichit !

Les Archives de la Vendée poursuivent l’opération de collecte et de numérisation des registres d’état civil conservés dans les mairies. L’objectif est de rendre disponible en ligne, pour toutes les communes du département, les actes de naissance jusqu’en 1912, les actes de mariage jusqu’en 1916 et les actes de décès jusqu’en 1950, d’ici le premier semestre 2018. 

En octobre, les collections numériques ont été enrichies pour 42 communes.    

26 octobre 2017

Luçon fait son cinéma !

Tous les films sur la Vendée et plus particulièrement sur Luçon tournés par Philbert Berthomé sont désormais disponibles en ligne. Vous avez déjà eu l’occasion de voir quelques extraits de ces films dans les appels à identification du L@boratoire. Cette fois, c’est l’inventaire de l’ensemble de sa production qui vous est proposé

21 septembre 2017

14-18, 39-45 : Vous cherchez ? Nous vous aidons à trouver…

Vous cherchez un pupille de la Nation, un prisonnier de guerre, un ancien combattant, un réfugié... Quelles sources utiliser, comment les exploiter ? 

Les Clefs pour la recherche se sont récemment enrichies de nouveaux guides sur l’histoire des conflits du XXe siècle, révélant de nombreuses pistes parfois méconnues des généalogistes. 

13 septembre 2017

L’esprit de Mai 1968 à travers tracts et journaux

Mai 1968, des comités de grève, des comités d'action et d’autres commissions spécialisées se mettent en place au sein de chaque faculté. Dans ces groupes, étudiants, enseignants et non-enseignants débattent et rédigent des comptes rendus, des appels, des déclarations collectives, etc. 

Ces textes, dactylographiés sur feuilles volantes ou agrafés en brochure, sont ensuite distribués par des militants à l’entrée des facultés, des restaurants universitaires ou des résidences étudiantes. 

Olivier Rigoir, jeune étudiant parisien, va collecter plusieurs centaines de ces publications éphémères, auxquelles il va joindre des journaux engagés ou d’information générale et quelques ouvrages. Toutes ces pièces, présentées aujourd’hui dans un inventaire, constituent un bel ensemble qui fait revivre, de l’intérieur, ces semaines qui bouleversèrent l’enseignement et, bien au-delà, la vie sociale, politique et intellectuelle du pays. 

6 septembre 2017
Retour en haut de page