L’Île-d’Yeu filmée dans les années 1970

Char lors d'une fête des fleurs 

Les films réalisés par la famille Rouet de L’Ile-d’Yeu dans les années 1970-début 1980, donnés aux Archives départementales, ont fait l’objet  d’un inventaire (fonds Rouillé, 170 Ci) et viennent d’être mis en ligne. 

  

Les films familiaux 

Quelques courts-métrages montrent les membres de la famille de Paul Rouet, marin-pêcheur de L’Île-d’Yeu. Un autre dévoile le baptême (première mise à l’eau de la coque) d’un des derniers bateaux de pêche en bois fabriqués sur l’île, la Souris des mers, sortant de la cale des chantiers Baranger à Port-Joinville ( 170 Ci 36), ce qui constitue alors une attraction pour les Islais. 

  

Fêtes des fleurs

Véritable institution depuis plusieurs décennies, la fête des fleurs organisée à la Pentecôte a toujours connu un franc succès. Dans les années 1970, les groupes costumés et les chars décorés pour l’occasion défilaient dans les hameaux de l’île parcourant jusqu’à dix kilomètres. Ce sont ces images que nous vous invitons à découvrir. Les majorettes de L’Île-d’Yeu y font également de fréquentes apparitions, de même que certaines figures locales parfois plus connues sous leur sobriquet. De nombreuses personnes ont été identifiées par les familles Rouet et Rouillé ; vous pouvez également apporter vos remarques en cliquant sur le pictogramme des commentaires lié à la notice de chacun des films. N’hésitez pas ! 

pictogramme permettant d'ajouter des commentaires  

    

Réinhumation du maréchal Pétain, 22 février 1973

Porte-drapeaux pour la réinhumation du maréchal Pétain 

19 février 1973, coup de théâtre à L’Île-d’Yeu : le vol du cercueil du maréchal Pétain dans le cimetière de Port-Joinville par un groupe de fidèles qui souhaite la translation de ses cendres à l’ossuaire de Douaumont fait la Une de la presse (Ouest-France, BIB PE 20/188, journal consultable en salle de lecture) et des télévisions. Retrouvé trois jours plus tard, il est ramené sur l’île le 22 février. Paul Rouet muni de sa caméra Super 8 se trouve sur les lieux pour filmer cet événement hors du commun. On y découvre la foule de curieux et les Islais attendant le passage du cortège funèbre dans les rues de Port-Joinville, la présence de marins combattants de 1914-1918 suivant la dépouille de l’ancien vainqueur de Verdun, les gerbes portées par des enfants, l’arrivée du cercueil à l’église Notre-Dame-du-Port pour une courte cérémonie religieuse suivie de la réinhumation au cimetière, en présence de l’abbé Germain Pontheau, ancien aumônier du maréchal. 

Consulter le fonds Rouillé, 170 Ci 

Ces archives audiovisuelles s’ajoutent aux 150 films déjà en ligne :

fonds Berthomé, 31 Ci sur Luçon, Laforge, 155 Ci sur Fontenay-le-Comte, de la Congrégation des Pères FMI, 168 Ci et d’Erick Croizé, 153 Ci. L’occasion aussi de redécouvrir L’Île-d’Yeu en 1953 grâce au dépôt de films de M. Groisard ( 2 Ci 64/1 et 2).   

  

Vous appréciez une actualité ; n’hésitez pas à le faire savoir en utilisant les boutons : 

Date de publication : 09 juillet 2020

Retour en haut de page