Laissez entrer les p’tits papiers !

Correspondance illustrée de Benjamin Fillon (collection Jim Dandurand) - 301 J 

Archives privées papier : les nouveautés

Les archives privées font l’objet de trois états des fonds distincts : l’un est consacré aux archives papiers ( série J), l’autre aux documents figurés (série Fi), le troisième aux documents audiovisuels (série Ci). Vous le savez sans doute, les archives privées nous sont confiées par don, dépôt ou legs. Quelques pièces peuvent également être achetées.  

Chaque année, des particuliers, des associations, des professions libérales, des chercheurs s’adressent aux Archives pour leur proposer leurs documents. Il peut s’agir d’une ou deux pièces ou de plusieurs mètres cubes, quelques fois peu ou pas du tout identifiés et ayant été entreposés dans des locaux peu appropriés (garage, grenier…). 

  

Société vélocipédique de Fontenay-le-Comte, fondée par le grand-père de Jim Dandurand (301 J) 

Revenons sur les deux dernières années :

En 2019, huit nouveaux fonds ont intégré les collections, pour un total de plus de 80 ml ; il s’agit en grande majorité d’archives personnelles et familiales parvenues par don. 

Parmi celles-ci, signalons le fonds Jim Dandurand (301 J, 13 ml) de ce célèbre éditeur-libraire de Fontenay-le-Comte qui a tenu boutique de 1947 à 1992. C’est l’homme qu’on y découvrira avec les archives de sa famille, sa correspondance, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale, ses travaux et ses activités au sein d’associations fontenaisiennes. 

  

  

  

Carte d'immatriculation de Louise Bujeaud, étudiante en médecine, année scolaire 1930-1931 (306 J) 

Le fonds Bujeaud (306 J, 24 ml) regroupe les papiers des familles Bujeaud, Boutet, Moutard, Tillier… du XVIIe à la première moitié du XXe siècle : pièces familiales, comptes, correspondance nous font partager le quotidien de ces familles installées dans le bocage (notamment autour de Sainte-Hermine dont André Bujeaud a été maire des années 1910 aux années 1940). On y évoque également les travaux scientifiques d’Henry Adolphe Archereau et d’Edouard Grimaux. Ces papiers sont un parfait complément du fonds de photos Bujeaud déjà en ligne. 

Le fonds Tillier-Leroy (310 J, 0,50 ml), pendant du fonds Bujeaud, est également rentré la même année. 

Enfin, sous la cote 305 J (3 ml) sont réunis les travaux de Michel Pineau-Valencienne, notes et épreuves de ses ouvrages imprimés, complétées par une bibliothèque de livres qui lui ont été dédicacés. Ce dernier avait également confié à deux reprises un ensemble de reproductions sur la famille Du Chillou ; les originaux sont venus les remplacer (71 J). 

Un fonds d’architecte (303 J, 30 ml environ) a par ailleurs été déposé : il s’agit des dossiers de Cyril Gauthier qui a travaillé autour de Chantonnay et en Loire-Atlantique des années 1990 aux années 2010. 

  

En 2020, malgré les mesures imposées par les conditions sanitaires, quatre nouveaux fonds ont pu rejoindre les collections départementales. Ce sont les « Papiers Jacques Oudin » (315 J, 30 ml) qui constituent l’ensemble le plus important ; pris en charge l’été dernier, ces documents illustrent les activités et les nombreuses interventions de l’homme public (conseiller général de Noirmoutier, sénateur, conseiller municipal de La Guérinière, président d’associations d’élus locaux). Un récolement plus précis reste à faire. 

  

N’oublions pas de citer également les nombreux dons de quelques pièces (réunies dans le catalogue des Pièces isolées) qui nous sont procurés chaque année (une dizaine environ) : souvenirs de famille, journal, travaux historiques non publiés, généalogies, correspondance illustre, témoignages d’associations, on peut trouver de tout et de toute époque ! 

Date de publication : 17 février 2021

Retour en haut de page