Les Amis du Vieux Luçon

Luçon, grande fête d’aviation du 30 juin 1912 (carte postale, 194 J 9) 

Les papiers des "Amis du Vieux Luçon", confiés aux Archives départementales en 2007 font désormais l’objet d’un inventaire. 

  

Tout commence ce vendredi 5 septembre 1969 à l’hôtel du Croissant à Luçon, par une réunion animée par l’abbé Jean Prim ( 1) à laquelle ont été également conviés des journalistes et quelques personnalités. L’abbé Prim en expose les motifs : depuis quelques années plusieurs Luçonnais envisagent de créer un rassemblement culturel qui manque à la cité épiscopale. Pourquoi ne pas prendre le relais de la société des Amis du Vieux Luçon créée en 1944, dont toute activité a cessé depuis longtemps, et lui redonner sa dynamique en favorisant la mise en valeur des recherches historiques, archéologiques et artistiques du passé de Luçon et des alentours, tel qu’en avait été le souhait de son fondateur, le colonel Martin-Decaen. 

Edmond Babin est désigné pour réorganiser la société et établir un projet de règlement intérieur, il en sera président jusqu’à son décès survenu en 1982. Le siège social est fixé à l’hôtel de ville. Le 23 septembre suivant, une vingtaine de membres sont nommés pour former la commission administrative ainsi qu’une dizaine de personnes pour le bureau. En avril 1971, la société ne compte pas moins de 155 adhérents et va susciter un intérêt grandissant au fil des années.  

   

Inauguration de la statue de Richelieu, 28 mars 1935 (194 J 9) 

Les réunions mensuelles sont l’occasion de présenter les conférenciers avant leur communication à caractère scientifique ou historique, de proposer des "causeries" donnant lieu à des débats avec les membres présents. On y projette des films sur un thème choisi, on organise des soirées patoisantes, on planifie les manifestations ou expositions et les sujets des prochaines rencontres. Dix ans après sa renaissance, la société ne dénombre pas moins de 100 "causeries", cinq expositions ont déjà eu lieu, ainsi que des participations aux fêtes des trois centenaires marquant la vie luçonnaise (commémoration de la mort de Millandy en 1970, centenaire du jardin Dumaine en 1972 et centenaire de la philarmonique en 1975). 

L’association des Amis du Vieux Luçon collabore étroitement avec des érudits et d’autres sociétés locales et culturelles pour mettre à l’honneur Luçon et sa région. Les comptes rendus d’assemblées générales et de réunions ainsi que les nombreuses coupures de presse conservés dans le fonds reflètent parfaitement ses activités multiples. De 1974 à 1984, ses publications annuelles "Message des Amis du Vieux Luçon" (BIB PC 226) et les "Cahiers des amis du vieux Luçon" (BIB PC 229) connaissent un franc succès auprès du public, et leur renommée s’étend bien au-delà de la cité. 

Cet inventaire vient s’ajouter aux milliers de références sur Luçon déjà mises en ligne sur le site internet et fait écho aux Archives de l'Animation Culturelle Luçonnaise (207 J) ou à celles du Cercle d’histoire et d’étude locales de La Châtaigneraie (273 J) données aux Archives départementales. 

Consulter l'inventaire des papiers des "Amis du Vieux Luçon" 

   

(1) Les archives départementales conservent également les papiers de l’abbé Prim, dont l’inventaire est en ligne (154 J), une partie est consacrée à ses activités associatives

Date de publication : 18 janvier 2017

Retour en haut de page