Paul, Marguerite, Ginette, François, Dominique et les autres…

Equihen (Pas-de-Calais), 1946 : Marguerite Delabre, René Thuillier et Ginette Cros sur la plage ( 133 Ci 4-2). 

Le fonds Laudijois (133 Ci) est à l’affiche

En 2013, les Archives départementales de la Vendée ont reçu un dépôt de 113 bobines, soit plus de deux heures quarante de films tournées par Paul Cros, ingénieur-électricien né en 1895. 

Heureux propriétaire d’une caméra 9,5 mm dès le début des années 1930, il a filmé, en noir et blanc puis en couleurs, le quotidien et les vacances de la famille Cros-Delabre entre 1931 et 1963, de l’Ile-de-France à la Bourgogne, et des plages du Pas-de-Calais à celles des Sables-d’Olonne. 

   

  

Les différents lieux de résidence de la famille filmés, de l’Ile-de-France à la Bourgogne

Bois de Vincennes, 1931 : Marguerite Delabre posant devant le pavillon du Cambodge lors de l'Exposition coloniale ( 133 Ci 2-8

Paris pour Paul Cros et sa femme Marguerite Delabre, Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) pour les beaux-parents Delabre, Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) pour Roger Delabre (beau-frère de Paul Cros) puis Montgeron (Essonne) pour Ginette Cros (1921-2002, fille de Paul Cros) et son époux René Thuillier (1913-1989). On accompagne la famille dans son quotidien et à l’heure des loisirs : promenade dans les bois proches de Paris, camping l’été. A signaler, les films 133 Ci 2-7 et 133 Ci 2-8  tournés dans le bois de Vincennes en 1931, année de l’Exposition coloniale internationale

Parallèlement, les images tournées en Bourgogne et plus précisément en Côte-d’Or (Vanvey-sur-Ource, Menesble, Leuglay) correspondent aux séjours familiaux chez des cousins de Marguerite Delabre dans les années 1930 et 1940. On y découvre des paysages et architectures plus ruraux ainsi qu’une évocation de la vie et des travaux à la ferme. 

   

Quartiers d’été, du Pas-de-Calais aux Sables-d’Olonne

Le Portel (Pas-de-Calais), 1946 : Après-guerre, la vie reprend son cours sur la plage, 133 Ci 4-2. On se baigne, on joue au milieu des poutres anti-débarquement. A l’arrière-plan le front de mer en ruine, souvenir des bombardements de 1943 

Dans les années 1930 et 1940, la famille a l’habitude de se rendre pour la période estivale dans la commune du Portel (Pas-de-Calais). La vie dans cette station balnéaire est longuement filmée ainsi que les loisirs en famille sur la plage avec des illustrations de la pratique des bains de mer dès 1931. En outre, les images tournées au Portel en 1931 (133 Ci 2-9 à 12) puis en 1946 (133 Ci 4-1, 133 Ci 4-2) témoignent de la destruction de la ville durant la Seconde Guerre mondiale et de sa réappropriation après-guerre par un public familial. 

Une autre partie du fonds porte sur Les Sables-d’Olonne où la famille a passé ses vacances d'été à partir de 1955 ( 133 Ci 16). Les images font revivre les lieux emblématiques de la ville (Grande plage, port de pêche, chenal, Remblai, Lac de Tanchet, quartier des Présidents, la Chaume, puits d'Enfer). Les films témoignent par ailleurs des activités liées à la pêche au thon ( 133 Ci 16-1) et à la construction navale ( 133 Ci 16-4). 

   

... sortie d’un thonier dans le chenal. A l'arrière-plan, la grande jetée et les conserveries de la Chaume. 

Les Sables-d’Olonne, 1955 : Pêche au thon ( 133 Ci 16-1). Déchargement des poissons et...  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Eléments biographiques sur Ginette Cros

Le fonds illustre la jeunesse et la vie privée de Ginette Cros (1921-2002), fille de Paul Cros et de Marguerite Delabre, qui deviendra résistante communiste lors de la Seconde Guerre mondiale. Son époux, René Thuillier (1913-1989), également résistant, sera élu député communiste de l’Aisne entre 1945 et 1951. 

Découvrir l’inventaire du fonds Laudijois (133 Ci) 

Date de publication : 26 août 2020

Retour en haut de page