Rien ne va plus dans les archives numérisées ?

Depuis la mi-décembre, l’accès à certains fonds numérisés se fait différemment et avec plus ou moins de bonheur, nous font remarquer certains d’entre vous : 

COMMENT S’Y RETROUVER ? 

  

Pionnier dans la mise en ligne d’archives, aussi massives que variées, le Département de la Vendée s’appuyait depuis près de 17 ans sur un système dirigeant le lecteur-internaute vers des résultats bien définis. La simplicité et la pertinence de ce système faisaient sa force. Son âge finissait toutefois par le rendre vulnérable. 

  

Pourquoi le nouveau système paraît-il compliqué ?

Nous ne ferons pas l’injure aux utilisateurs de rappeler le trouble qu’apporte tout changement ainsi que le temps nécessaire à toute adaptation. Il y a en effet des défauts manifestes ! 

Le temps imparti aux archivistes par le calendrier du marché leur a essentiellement servi à s’assurer que les millions d’images étaient bien toujours disponibles, ainsi que les liens y conduisant. Pour ce qui est des modalités de la recherche, il n’a pas été possible de les valider sur un site de test, ce qui nous amène à le faire avec le public. Nous veillons à ce que cette situation inconfortable dure le moins de temps possible. 

  

En attendant, comment s’y retrouver ?

Consultation des registres de baptêmes de Mouzeuil-Saint-Martin (1604-1632) depuis la nouvelle visionneuse Arkothèque 

L'état civil sera présenté isolément de tout autre fonds numérisé fin janvier. 

: il faut (encore) impérativement cliquer sur ce bouton après avoir choisi une commune et avant de sélectionner une « collection ». 

Attention : les résultats sont en bas de page. 

  

Les recensements de population sont encore présentés suivant une organisation semblable à l’état civil. Fin janvier, les images seront rattachées à un véritable inventaire, interrogeable par le moteur de recherche

En attendant, comme pour l’état civil, choisir une commune, cliquer toujours sur "OK" et aller voir les résultats en bas de page sans demander rien de plus. 

  

Les minutes notariales de Fontenay-le-Comte seront déplacées dans les prochains jours et installées au sein de la présentation du minutier. Leur consultation demeurera différente du reste. On en lira les modalités sur la page les concernant.  

  

Et la visionneuse ? Il a été demandé au prestataire de permettre le verrouillage du zoom. Sachez qu’un simple clic sur l’image provoque immédiatement son agrandissement. 

  

Est-ce une révolution ?

Faisons la part de choses. Des adaptations corrigeant certains défauts ont été demandées au prestataire et rétabliront le confort de lecture perdu. Cherchant à favoriser l’accès en ligne des sources, les archivistes sont navrés de la gêne ressentie. Rappelons qu’à court terme, seul l’état civil sera concerné par ce système de présentation : les internautes sont en effet invités à utiliser de plus en plus le moteur de recherche pour aboutir, non pas seulement à quelques sources bien connues, mais aussi à toutes celles qu’offre le site, avec ou sans images liées. Le tableau annexé en rappelle les principaux ensembles. 

Les Archives de la Vendée restent à votre écoute et vous souhaitent une bonne année 2020.

  

Séries d’archives entièrement numérisées

La plupart des inventaires sont accompagnés de quelques pièces numérisées parce qu’on a jugé qu’elles présentaient un intérêt pour la plus grande partie des lecteurs. Un assez grand nombre de fonds ou de séries sont toutefois entièrement numérisés et à la disposition du public. En voici la liste pour mémoire : 

  

Les majeures : 

- L' état civil depuis son origine au XVIe siècle, jusqu’à la limite légale de consultation en ligne, au XXe siècle

- Les recensements de population depuis la Révolution et tout type de listes nominatives antérieures

- Le minutier des notaires (XVIe siècle-1804) : cette lourde opération est loin d’être achevée, mais plus de 400.000 minutes sont déjà en ligne.

- Les atlas communaux des deux premières générations du cadastre, qui couvrent les XIXe et XXe siècles, ainsi que les états de section du premier XIXe siècle.

- Les tables des testaments dressées par l' Enregistrement des actes sous l’Ancien Régime, puis les tables de successions et absences ainsi que les déclarations de succession jusqu’en 1898.

- Les tables des comptes hypothécaires (1800-1955).

   

Des imprimés en nombre 

- La majeure partie de la presse politique du département, avec reconnaissance optique de caractères (XIXe siècle-env. 1945).

- Les grandes revues historiques de la Vendée ( Revue du Bas-Poitou (1888-1972), Annuaire de la Société d’émulation de la Vendée (1854-1990), Chroniques paroissiales des Archives du diocèse de Luçon (1889-1970), etc.

- La Semaine catholique du diocèse de Luçon (1876-1969), les Bulletins paroissiaux de tout le diocèse (fin XIXe-vers 1960), etc.

- De grands dictionnaires, le Beauchet Filleau ( Dictionnaire des familles du Poitou, 7 vol. avec reconnaissance optique de caractères), le Guyot ( Répertoire de jurisprudence, 17 vol., 1784-1785), etc.

- Des ouvrages majeurs sur la guerre de Vendée : la bibliothèque du vicomte Paul de Chabot, divers grands mémorialistes et historiens de référence, avec reconnaissance optique de caractères.

   

Des fonds particuliers, volumineux et entièrement numérisés, notamment

- Les archives militaires de la guerre de Vendée conservées à Vincennes.

- Les archives de la guerre de Vendée conservées aux Archives nationales.

- Les plans des édifices publics de la Vendée, environ 2.500 ( Inventaires et catalogues en ligne > Communes, Dossiers communaux).

- Des collections de cartes postales, environ 17.000 ( Inventaires et catalogues en ligne).

- Tous les registres des justices seigneuriales (série B).

- Les archives familiales de Lorgeril, de Mornac, Jacobsen, Jacques Du Fouilloux, Jean Besly, Godard des Breuzes, etc.

- Les archives des seigneuries de Salidieu, des baronnies de Rié et des Essarts.

- Les archives du préfet Merlet (1761-1838).

Date de publication : 10 janvier 2020

Retour en haut de page