Travaux et contributions du public

Destins de Poilus au Pays de Clemenceau : Treize-Vents et la Guerre 14-18, par Yvon Drouet

Dans un livre à paraître en octobre, Yvon Drouet retrace la chronologie de la Première Guerre mondiale à Treize-Vents, du point de vue d’une population rurale. Il prend le soin de décrire les itinéraires individuels de chaque homme mobilisé et les évolutions profondes que connaît la communauté villageoise. 

Ce travail de recherche a été labélisé par la Mission du Centenaire

Destins de Poilus au Pays de Clemenceau : Treize-Vents et la Guerre 14-18, par Yvon Drouet. 25 € (en souscription 20 €) 

26 septembre 2018

À Aizenay, il partage sa passion pour l’histoire locale

À l’heure de la retraite, Gaston Chevolleau commence à explorer des documents conservés aux Archives départementales, en vue d'établir sa généalogie et celle de son épouse. 

Ce travail le conduit à s'intéresser à l'histoire locale. Il tirera de ses recherches en archives, effectuées pendant une quinzaine d’années, et de ses rencontres, de quoi rédiger 39 ouvrages d’une centaine de pages chacun (soit près de 8 000 pages !), patiemment écrits à la plume. Quatre ont été édités avec le soutien de la municipalité : Histoire du passé à Aizenay, Moulins et fariniers, Aizenay des origines à 1950 et Calvaires d'autrefois et calvaires d'aujourd'hui. La collection, récemment complétée de deux nouveaux volumes, est déposée aux Archives départementales. 

31 juillet 2018

« Louis XVI, le prisonnier de Varennes » : publication de l’ouvrage posthume de Jacques Hussenet

Pourquoi un livre supplémentaire sur Varennes ? Parce qu’il s’agit d’un événement plus célèbre qu’effectivement connu, plus interprété qu’étudié, bref parce que le sujet recèle encore de l’inédit. Sait-on, par exemple, que la tentative de Louis XVI a échoué de très peu et que quatre habitants de Varennes – et non un seul – avaient croisé le roi dans un passé récent ? Sait-on aussi que l’échec de Varennes ne préfigurait pas obligatoirement la chute de la monarchie et que la Constitution de septembre 1791 était viable ?  

Poser les bonnes questions sur la fuite à Varennes et tenter d'y répondre avec rigueur et honnêteté, ce défi, Jacques Hussenet – historien qui a mené les recherches les plus abouties sur le bilan démographique de la guerre de Vendée – l’a réalisé en écrivant un ouvrage de plus de cinq cents pages, « Louis XVI, le prisonnier de Varennes », auquel il mettait la dernière main quand il est mort subitement en mars dernier, à l’âge de soixante-treize ans. 

17 juillet 2018

Celui qui a mis la guerre de Vendée en chiffres, Jacques Hussenet, n'est plus

C'est avec émotion et tristesse que nous avons appris au cours de la Semaine Sainte la disparition subite de Jacques Hussenet, à l'âge de 73 ans. L'ampleur et la rigueur de ses travaux, comme leur variété, en font une œuvre que le préfacier de son premier livre, en 1982, saluait déjà malicieusement ainsi : « il peut avec sérénité attendre le verdict du temps… Toute discussion sera close par un argument d'autorité : c'est vrai, c'est dans Hussenet. » Il est vrai qu’il était question d’une somme aussi intelligente qu'érudite, un ouvrage de statistiques comme on les entendait autrefois, intitulé Argonne 1630-1980 (Reims, Cendrée, 443 p.). N’était-ce pas un hommage à son pays natal ? Il lui rendait là son unité, déniée jusqu'alors par toutes les organisations administratives, anciennes et modernes. 

Jacques Hussenet, cet homme enraciné à l'Est, s'est pourtant pris aussi d'amitié profonde pour la Vendée. Il y fit son premier séjour en 1993, attiré par son histoire singulière, et déterminé à finir par ce cas d'école la liste des travaux démographiques qu'il avait menés sur une demi-douzaine de départements pour la période allant de 1789 à 1815.  

11 avril 2018

Congrégations de Vendée : une nouvelle base nominative sur le site des Archives de la Vendée

La nouvelle base nominative mise à la disposition des internautes s'intitule Congrégations de Vendée. Réalisée pour accueillir les dépouillements des documents recensant les religieuses et religieux faisant partie de congrégations dont la maison-mère est en Vendée, cette base est, à son ouverture, entièrement consacrée aux Filles de la Sagesse ayant fait profession depuis 1703 jusqu'en 1931, soit plus de 13 700 soeurs

C’est dans le cadre du partenariat entre le Département et cette congrégation que les Archives ont pu numériser les registres des membres de cette dernière ; et l’opiniâtreté de Jacques Rivière, l’un des fidèles contributeurs que comptent les Archives, a eu raison de leur dépouillement en un temps record ! Qu'il en soit ici vivement remercié.   

14 décembre 2017

Nous avons besoin de vous !

Depuis plusieurs années, les Archives de la Vendée animent un blog où sont publiées des questions historiques : c’est le L@boratoire des internautes. En 2017, ce blog s’est enrichi de sept nouvelles énigmes déposées par des usagers des Archives. 

Nous avons besoin de votre aide pour les élucider ! 

(21 août 2017)

Quand archives et théâtre se rencontrent

Les prisonniers de guerre (1940-1945)

Quand un artiste s’empare des archives, il ne les rend pas seulement plus visibles, il les rend aussi plus vivantes. Ce défi Damien Pouvreau, musicien, auteur et comédien vendéen, l’a réussi en mettant en scène les carnets de guerre de son grand-père, Lucien Violleau, décrits et numérisés en 2010 par les Archives de la Vendée. Ce spectacle, où il est seul en scène, mêle récit, théâtre, chansons, projections, musiques d’hier et d’aujourd’hui… Il sera présenté cet été à Avignon. C’est l’occasion pour le public de découvrir de manière inédite un document d'archives, et de réfléchir sur la notion d’archives, leur nature et leur rôle dans la société.  

(12 juillet 2017)

Les Sables-d’Olonne sous la botte allemande

Au début du mois de mai 1940, malgré l’absence de beaucoup d’hommes et l’annonce de l’arrivée des réfugiés jusque-là retardée, les Sablais semblent vivre loin de la « drôle de guerre » ( Journal des Sables, 17 mai 1940, vue 56/126, col. A, « Appel à la population ») et préparent la saison estivale, comme aujourd’hui à cette époque de l’année (id., 21 juin 1940, vue 66/126, col. C, « Arrêté municipal »). Pourtant le « dimanche 23 juin 1940, à 8h30, les premiers soldats allemands pénètrent aux Sables » (id., 28 juin 1940, vue 68/126, col. E, « Le 23 juin 1940 »). Trois ouvrages récemment parus permettent de découvrir la guerre telle qu’elle a été vécue aux Sables-d’Olonne et les années de reconstruction qui suivirent. 

A l’approche des vacances, replongeons dans l’ambiance du printemps 1940. 

(14 juin 2017)

Fontenay en Révolution (1789-1794)

Entrée d’une population urbaine dans le dictionnaire biographique des Vendéens 

Qui étaient les habitants de Fontenay-le-Comte au moment de la Révolution ? Comment ont-ils vécu de 1789 à 1794 ? Jean Artarit, psychiatre, psychanalyste et historien, le raconte dans son dernier ouvrage, Fontenay-le-Comte sous la Révolution, publié par le CVRH en 2014. En fouillant la vie privée des Fontenaisiens, il apporte un nouvel éclairage sur cette page de l'histoire révolutionnaire. 

Dans le cadre de cette étude, il a reconstitué le parcours des principaux acteurs de la période, hommes et femmes, quelle que soit leur condition sociale. Ce travail inédit, il a souhaité en faire profiter les Archives départementales et leur public : plus de mille notices biographiques viennent d’intégrer le Dictionnaire biographique des Vendéens

(3 mai 2017)

L’historien Alain Gérard primé pour son édition du journal de Paul-Émile Pajot

L’historien Alain Gérard a reçu, le 25 janvier dernier, le prix littéraire du Cercle de la mer, catégorie « Beau livre », pour Mes Aventures : journal inédit de Paul-Émile Pajot (1873-1929), marin-pêcheur et peintre de bateaux (CVRH, 2015). 

A cette occasion, il a été invité sur le plateau de la Grande Émission de TV Vendée pour évoquer ce marin-pêcheur qui, pendant plus de vingt ans, a tenu au jour le jour la chronique de La Chaume et des Sables-d’Olonne. 

Voir l'émission 

(15 mars 2017)
Retour en haut de page