Travaux et contributions du public

Congrégations de Vendée : une nouvelle base nominative sur le site des Archives de la Vendée

La nouvelle base nominative mise à la disposition des internautes s'intitule Congrégations de Vendée. Réalisée pour accueillir les dépouillements des documents recensant les religieuses et religieux faisant partie de congrégations dont la maison-mère est en Vendée, cette base est, à son ouverture, entièrement consacrée aux Filles de la Sagesse ayant fait profession depuis 1703 jusqu'en 1931, soit plus de 13 700 soeurs

C’est dans le cadre du partenariat entre le Département et cette congrégation que les Archives ont pu numériser les registres des membres de cette dernière ; et l’opiniâtreté de Jacques Rivière, l’un des fidèles contributeurs que comptent les Archives, a eu raison de leur dépouillement en un temps record ! Qu'il en soit ici vivement remercié.   

14 décembre 2017

Nous avons besoin de vous !

Depuis plusieurs années, les Archives de la Vendée animent un blog où sont publiées des questions historiques : c’est le L@boratoire des internautes. En 2017, ce blog s’est enrichi de sept nouvelles énigmes déposées par des usagers des Archives. 

Nous avons besoin de votre aide pour les élucider ! 

(21 août 2017)

Quand archives et théâtre se rencontrent

Les prisonniers de guerre (1940-1945)

Quand un artiste s’empare des archives, il ne les rend pas seulement plus visibles, il les rend aussi plus vivantes. Ce défi Damien Pouvreau, musicien, auteur et comédien vendéen, l’a réussi en mettant en scène les carnets de guerre de son grand-père, Lucien Violleau, décrits et numérisés en 2010 par les Archives de la Vendée. Ce spectacle, où il est seul en scène, mêle récit, théâtre, chansons, projections, musiques d’hier et d’aujourd’hui… Il sera présenté cet été à Avignon. C’est l’occasion pour le public de découvrir de manière inédite un document d'archives, et de réfléchir sur la notion d’archives, leur nature et leur rôle dans la société.  

(12 juillet 2017)

Les Sables-d’Olonne sous la botte allemande

Au début du mois de mai 1940, malgré l’absence de beaucoup d’hommes et l’annonce de l’arrivée des réfugiés jusque-là retardée, les Sablais semblent vivre loin de la « drôle de guerre » ( Journal des Sables, 17 mai 1940, vue 56/126, col. A, « Appel à la population ») et préparent la saison estivale, comme aujourd’hui à cette époque de l’année (id., 21 juin 1940, vue 66/126, col. C, « Arrêté municipal »). Pourtant le « dimanche 23 juin 1940, à 8h30, les premiers soldats allemands pénètrent aux Sables » (id., 28 juin 1940, vue 68/126, col. E, « Le 23 juin 1940 »). Trois ouvrages récemment parus permettent de découvrir la guerre telle qu’elle a été vécue aux Sables-d’Olonne et les années de reconstruction qui suivirent. 

A l’approche des vacances, replongeons dans l’ambiance du printemps 1940. 

(14 juin 2017)

Fontenay en Révolution (1789-1794)

Entrée d’une population urbaine dans le dictionnaire biographique des Vendéens 

Qui étaient les habitants de Fontenay-le-Comte au moment de la Révolution ? Comment ont-ils vécu de 1789 à 1794 ? Jean Artarit, psychiatre, psychanalyste et historien, le raconte dans son dernier ouvrage, Fontenay-le-Comte sous la Révolution, publié par le CVRH en 2014. En fouillant la vie privée des Fontenaisiens, il apporte un nouvel éclairage sur cette page de l'histoire révolutionnaire. 

Dans le cadre de cette étude, il a reconstitué le parcours des principaux acteurs de la période, hommes et femmes, quelle que soit leur condition sociale. Ce travail inédit, il a souhaité en faire profiter les Archives départementales et leur public : plus de mille notices biographiques viennent d’intégrer le Dictionnaire biographique des Vendéens

(3 mai 2017)

L’historien Alain Gérard primé pour son édition du journal de Paul-Émile Pajot

L’historien Alain Gérard a reçu, le 25 janvier dernier, le prix littéraire du Cercle de la mer, catégorie « Beau livre », pour Mes Aventures : journal inédit de Paul-Émile Pajot (1873-1929), marin-pêcheur et peintre de bateaux (CVRH, 2015). 

A cette occasion, il a été invité sur le plateau de la Grande Émission de TV Vendée pour évoquer ce marin-pêcheur qui, pendant plus de vingt ans, a tenu au jour le jour la chronique de La Chaume et des Sables-d’Olonne. 

Voir l'émission 

(15 mars 2017)

1916 : Armand Mercier, fusillé pour l’exemple

Bien des soldats moururent sous les coups mal ajustés de leur propre artillerie. Mais exécutés par les leurs ? 

Le cas d’Armand Mercier, condamné à mort en 1916 pour abandon de poste, désertion et usurpation de grade, pourrait être qualifié d’ubuesque s’il n’avait pas une issue tragique. Il montre le fonctionnement de la justice en temps de guerre, et les raisons, parfois bien éloignées de toute idée antinationale ou antipatriotique, pour lesquelles des soldats ont été fusillés. 

(15 février 2017)

De la Résistance à la construction de la paix, Hélène de Suzannet et quelques parcours vendéens…

... dans la dernière livraison des "Recherches vendéennes" (n°22) 

Héroïsme et détermination caractérisent les authentiques résistants. On en trouvera d’étonnants exemples dans le dossier du numéro 22 des Recherches vendéennes qui vient de paraître : non pas les armes à la main, mais certains la plume, le crayon ou le pinceau à la main, d’autres pleins d’une immense audace pour braver les Allemands et porter en même temps secours aux juifs. 

Mais quelle division après-guerre dans un monde qui s’était approché du chaos ! Aussi les chefs de la Résistance en Vendée ont-ils veillé à faire de la Libération un acte d’union nationale. De son côté, Hélène de Suzannet, figure de la Résistance portant un nom marqué par l’histoire, a utilisé toute son autorité morale en faveur des épurés qui n’étaient pas tous des criminels, de même que des Allemands qui n’étaient pas tous nazis : des prises de position prophétiques mais mal perçues au lendemain de la guerre.  

(1er février 2017)

Actualités précédentes

Il est toujours possible de consulter, sur ce site, les  actualités des années précédentes (2012 - 2016)

Retour en haut de page