Fontenay en Révolution (1789-1794)

Anciens remparts de Fontenay en 1825, vue prise sous le Pont-Neuf, estampe d'Octave de Rochebrune (1 Fi 1087)   

Entrée d’une population urbaine dans le dictionnaire biographique des Vendéens

Qui étaient les habitants de Fontenay-le-Comte au moment de la Révolution ? Comment ont-ils vécu de 1789 à 1794 ? Jean Artarit, psychiatre, psychanalyste et historien, le raconte dans son dernier ouvrage, Fontenay-le-Comte sous la Révolution, publié par le CVRH en 2014. En fouillant la vie privée des Fontenaisiens, il apporte un nouvel éclairage sur cette page de l'histoire révolutionnaire. 

Dans le cadre de cette étude, il a reconstitué le parcours des principaux acteurs de la période, hommes et femmes, quelle que soit leur condition sociale. Ce travail inédit, il a souhaité en faire profiter les Archives départementales et leur public : plus de mille notices biographiques viennent d’intégrer le Dictionnaire biographique des Vendéens

« En 1793, le soulèvement vendéen fait de Fontenay le chef-lieu d’un département insurgé. Dès lors, coincé entre la menace de rebelles qui l’investissent le 25 mai, et de députés montagnards qui s’y succèdent pour en terroriser jusqu’aux partisans de la Révolution, cette petite ville aurait logiquement dû basculer d’un côté ou de l’autre. Or il n’en est rien […] » explique Alain Gérard dans la préface de l’ouvrage. La ville est restée modérée et ses habitants se sont opposés à la dérive terroriste ; c'est ce qui distingue Fontenay-le-Comte sous la Révolution. 

A la veille de la Révolution, Fontenay compte 7000 habitants, soit 4000 de moins qu’un siècle auparavant. La ville est peuplée d’une bourgeoisie d’administrateurs, de médecins et de gens de loi, de prêtres – pas moins de 78 vivants en 1791 – essentiellement issus du petit peuple, de quelques aristocrates et d’une foule d’artisans commerçants : armuriers, cafetiers, boulangers, poêliers, charpentiers, lingères, orfèvres, etc. 

Ce sont les biographies d’un millier de personnes appartenant à cette population – dont, et c’est à souligner, un tiers de femmes environ – qui viennent d’enrichir visiblement le dictionnaire biographique des Vendéens.  A travers elles, l’auteur fait revivre les familles, les lieux, les histoires de cœur, les alliances, les trahisons, les horreurs, les résistances... Bref, la vie des contemporains de la Révolution avec force détails ! 

Si vos propres recherches, généalogiques ou historiques, vous ont amenés à rencontrer l’un ou l’autre de ces personnages et si vous détenez des informations complémentaires, n’hésitez pas à les faire connaître ! Dans un cercle vertueux de partage, vos indications seront ajoutées à la notice de Monsieur Artarit, avec mention de votre nom et de la source d’origine. 

Consulter le Dictionnaire biographique des Vendéens 

Date de publication : 03 mai 2017

Retour en haut de page