Georges Durand, naturaliste vendéen : comprendre et ordonner la nature

Les mystères de la nature vous passionnent ? 

Découvrez vite le fonds d'imprimés du Vendéen Georges Durand. A la fois botaniste, ornithologue et entomologiste, Durand fut abonné à de nombreuses revues scientifiques auxquelles il collabora. Elles constituent l'essentiel de ce fonds. Par ailleurs, les chasseurs se plongeront dans "L’éleveur" et "Le Saint-Hubert", deux titres qui témoignent de l’intérêt de leur propriétaire pour l’art cynégétique. 

Georges Gabriel Héliodore Durand (1886-1964), également homme politique et érudit, a réuni dans son château natal de Beautour, au Bourg-sous-la-Roche, une collection d’une grande richesse régionale, composée de plus de 4000 oiseaux et 150.000 insectes (surtout des papillons), ainsi que de plusieurs herbiers. En 2011, et selon les vœux de G. Durand lui-même, un centre régional dédié à la biodiversité a été créé et va être implanté à Beautour. 

Pour appréhender la personnalité et les activités de Georges Durand, vous pouvez également prendre connaissance de ses archives personnelles (communicables sur autorisation en salle de lecture des Archives). Avec ces fonds, c’est toute la vie d’un naturaliste amateur de la première moitié du vingtième siècle qui transparaît. 

D’autres naturalistes et collectionneurs vendéens, du XIXe siècle cette fois, vous sont présentés dans un article de l’Annuaire de la Société d’émulation de la Vendée, article signé… Georges Durand ! 

  

› Consulter la collection de périodiques Georges Durand (1889-milieu XXe s.) 

 
Rubrique : Mise en ligne

Date de publication : 02 novembre 2012

Retour en haut de page