Les noms de lieux : des témoins de l’histoire de votre commune !

Faubourg Saint-Jacques, Montaigu 

Connaissez-vous la sinistre réputation de l’Arbre à l’assassin ? Saviez-vous qu’il y avait six auberges et seize cabarets à Montaigu à la fin du Premier Empire ? Que le Pré de la Blanchisserie tire son nom de l’usage qu’en faisait l’Hôpital ? Ou, plus surprenant encore, que le nom de l’Ouche aux Canons est hérité du siège et de la prise de Montaigu en 1569 ? 

Les noms de lieux ont à l’origine des appellations signifiantes : évocation d'une rivière, d'un relief, d'une anecdote ou d’un patronyme. Ce sens est aujourd'hui oublié. Dans le cadre de la révision du Dictionnaire toponymique de la Vendée, Maurice Mignet a recensé, étudié et retrouvé la signification des noms de lieux de sa commune, Montaigu

Au final, 215 noms de lieux ont été retenus et constituent autant de fiches toponymiques richement illustrées. 

Des études similaires sur d’autres communes vendéennes seront prochainement intégrées au Dictionnaire toponymique de la Vendée : Luçon, La Chapelle-Hermier, Sainte-Foy, Olonne-sur-Mer, Chavagnes-en-Paillers, etc. 

  

› Consulter les notices toponymiques de Montaigu

Contactez nous si vous souhaitez participer à la révision du Dictionnaire toponymique de la Vendée 

Date de publication : 17 octobre 2012

Retour en haut de page