Patrimoine géologique vendéen : 24 sites à découvrir

Situé aux confins du socle armoricain et du Massif aquitain, le littoral vendéen offre une grande variété de paysages dont l’aspect découle d’une part de sa constitution géologique et géomorphologique, et d’autre part de la façon dont l’homme a su tirer profit de ces caractéristiques. 

Une équipe de géologues, Pascal Bouton, Claude Roy, Jean-Marc Viaud et Gaston Godard, retrace dans le guide Curiosités géologiques du littoral vendéen (1) (coédition BRGM - Conseil général de la Vendée, 2013, 119 p.), cette histoire vieille de plus de 600 millions d’années à partir de vingt-quatre sites remarquables. 

Cet ouvrage, richement illustré de cartes, photographies et coupes géologiques, n'est pas un guide touristique ordinaire. L’idée en est née à la suite de la réalisation en 2004 de douze fiches sur des sites importants du patrimoine géologique de la Vendée, complétées de vingt autres respectivement en 2006, puis en 2009. Réalisées par Pascal Bouton, l’un des co-auteurs, et le Comité scientifique et technique pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine géologique vendéen, ces trente-deux fiches sont en accès libre sur le site du Conseil général de la Vendée (2)

Avec un grand souci de pédagogie, le guide commence par une typologie des paysages de la côte et des îles vendéennes  (falaises, marais, dunes, estuaires et plages de sable), complétée par un ultime chapitre consacré à la biodiversité. Après un descriptif des grandes familles de roches et de leur genèse, il présente l’histoire géologique de la Vendée littorale, rythmée par les fluctuations de l’Océan. Et cette nature est toujours en mouvement. Depuis le Moyen Age, l’homme a su en tirer parti en endiguant puis en asséchant les marais, en utilisant la roche pour la construction et pour se protéger de la mer ou encore en exploitant des mines (pyrite sur l’île de Noirmoutier, galène argentifère à Talmont-Saint-Hilaire et à Jard-sur-Mer). Pourtant, le littoral est aujourd’hui menacé par la remontée du niveau marin. Avec sa rapidité, ce phénomène pourrait avoir un impact redoutable sur les zones fortement urbanisées, notamment sur les territoires gagnés sur la mer. 

Le cœur de l’ouvrage décrit vingt-quatre sites géologiques remarquables, sélectionnés tant pour leur intérêt scientifique que pour leur qualité esthétique. Des encarts pédagogiques donnent des explications pratiques pour se rendre sur chacun des sites (coordonnées GPS fournies en fin d’ouvrage) et des idées pour poursuivre la balade. 

Quatre-vingt-six termes du vocabulaire géologique sont expliqués en annexe, où le lecteur trouvera également une liste d’ouvrages et d’adresses utiles. 

Ni piolet, ni lampe frontale ne sont nécessaires pour découvrir de manière insolite la façade littorale et les îles de Vendée. Il suffit d'arpenter le Marais poitevin, les dunes du Veillon ou les sentiers de l’île d’Yeu avec ce guide à la main ! 

  

(1). Arch. dép. Vendée, BIB B 4725/7
(2). Arch. dép. Vendée, BIB D 665/1

Date de publication : 02 octobre 2013

Retour en haut de page