Dictionnaire biographique des Vendéens : 4000 nouvelles notices

René Marie Clément Vallette, notaire à Fontenay de 1835 à 1856 et maire de la ville de 1863 à 1867 (1 Fi 1162). 

4000 nouvelles notices viennent de faire leur entrée dans le dictionnaire des Vendéens, portant à près de 14 500 le nombre de personnalités présentes : elles signalent succinctement mais de manière systématique le parcours professionnel des notaires et des préfets ayant exercé dans le département de la Vendée, et ne demandent qu’à être complétées et illustrées. S’y ajoutent des notices donnant les grandes lignes de la carrière politique des députés, sénateurs et des conseillers généraux vendéens, ainsi que des maires des principales villes. 

Si vous détenez de votre côté des informations complémentaires ou des notes biographiques que vous souhaitez partager, n’hésitez pas à contacter les Archives de Vendée. 

  

Le notaire : un acteur et un témoin privilégié de la société

  

L’institution notariale en France est ancienne et elle présente au point de vue de l’histoire des institutions une infinie variété. Le notaire, « c’est un officier public établi pour recevoir les actes dont les particuliers conviennent volontairement entre eux, et pour donner à ces actes la forme et l’autorité nécessaires pour les faire exécuter » ( Répertoire universel et raisonné de jurisprudence civile, criminelle… par M. Guyot, 1784-1785). Comme le prêtre, le notaire est le témoin de la vie des communautés et du quotidien des familles, des plus humbles aux plus aisées. De par son rôle, il est le marieur, l’arbitre, le banquier, l’agent immobilier, le témoin d’un marché ou encore le conservateur des délibérations des assemblées locales. 

Le recensement des quelques 3000 notaires vendéens a été réalisé en 1995 par M. Philyppe-Bernard Jaunet, à l’initiative des Archives départementales de la Vendée et avec le concours de la Chambre départementale des notaires. Il fut mis en ligne initialement sur le site Arborescence des études notariales. Les dates de nomination et de prestation de serment de chaque notaire des deux derniers siècles, ainsi que leurs périodes d’activité ont été établies dans les années 1990 par les Archives départementales. La période antérieure, qui remonte au XIVe siècle, est presque entièrement de M. Philyppe-Bernard Jaunet. Celui-ci y signale bien plus de notaires que le minutier n’en conserve la trace de nos jours, tant il s'est perdu d’actes au cours du temps. Pour certains notaires, il a rédigé des notices biographiques, pour ceux de Fontenay-le-Comte par exemple, et tout particulièrement pour ceux du Langon. Ce travail réalisé dans un esprit de partage ne demande qu’à être enrichi. 

L’état des fonds des archives notariales conservées aux Archives de la Vendée est aujourd’hui le meilleur outil pour vérifier s'il subsiste des minutes instrumentées par un notaire. Le nombre des offices et leur disposition foisonnante dans les seigneuries étaient tels qu'il n'a en effet pas été possible, dans les périodes antérieures à la Révolution, d'établir toujours avec certitude l'ordre de succession exact des notaires à l'intérieur d'une même étude. Ces dernières n'ont cessé de fusionner depuis trois siècles. 

  

Jean-François Merlet, préfet de la Vendée de 1800 à 1809 

Le préfet : un administrateur pour le département

  

Fondée sous le Consulat à l'initiative de Napoléon Bonaparte par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), l'institution préfectorale s'inscrit dans une longue lignée de représentants du pouvoir central, dont une des principales préoccupations, au cours des siècles, fut de contribuer à bâtir et à pérenniser l'unité nationale. Depuis cette date, 85 préfets se sont succédé en Vendée. Les parcours des 70 premiers sont présentés dans le dictionnaire des Vendéens, de Jean-Baptiste Lefaucheux des Aunois à Dominique Le Vert, de l’an VIII jusqu'à la mise en place de la décentralisation en 1982, ainsi que ceux de 130 sous-préfets nommés en Vendée. Ils ont été rédigés à partir de différents travaux de référence publiés par les Archives nationales. Une première notice, celle de Stéphane Moreau, le dernier préfet de la IIIe République, a été enrichie à l’occasion d’une recherche. Ce recensement ne demande ainsi qu’à être complété. Merci pour les éléments biographiques supplémentaires que vous pourrez apporter. 

   

Les autres richesses du dictionnaire des Vendéens

  

700 autres notices s’ajoutent à cet ensemble, il s’agit de notices succinctes qui listent les mandats des députés, des sénateurs et des conseillers généraux vendéens, ainsi que des maires des principales villes du département, depuis la Révolution jusqu’aux années 1980. N’hésitez pas à les améliorer. 

Au mois de mai dernier, une précédente actualité vous informait des récentes intégrations de notices développées. Où en sont ces projets ? Avec plus d’une centaine de notices et grâce à la persévérance de M. Jacques Duval, le dictionnaire des maîtres et marchands papetiers de la Sèvre nantaise (Bas-Poitou), XVIIe-XVIIIe siècles arrive à son terme ces jours-ci. Qu’il en soit vivement remercié. Plus de 100 nouvelles notices décrivant le parcours militaire des combattants vendéens de la Grande Guerre ont été ajoutées, et les notes de M. Jean Artarit sur les Fontenaisiens contemporains de la Révolution française sont progressivement mises en ligne. 

Si vous détenez de votre côté des notices ou des notes biographiques que vous souhaiteriez partager, n’hésitez pas à contacter les Archives de Vendée pour participez à l’enrichissement de la base biographique. 

  

Consulter le Dictionnaire des Vendéens 

Date de publication : 22 octobre 2014

Retour en haut de page