2015

Jean Robuchon, un Fontenaisien voyageur et photographe

Jean Robuchon (1896-1976), avocat fontenaisien féru d’histoire locale, est également un grand voyageur, comme en témoignent ses quelque 1900 clichés présentés en ligne. 

Avec sa première épouse, Marthe Guillon, il sillonne et immortalise sur plaque de verre la Vendée (environ 300 photos), la France (1450 photos) et l’étranger (100 photos).  Suivez leurs voyages à travers les clichés pris entre 1922 et 1935 ! 

(23 septembre 2015)

Guerre 1914-1918 : quatre nouveaux inventaires publiés

La mise en ligne des documents prêtés à l’occasion de la grande collecte 14-18 se poursuit avec la publication de quatre nouveaux fonds, deux correspondances familiales et des journaux de guerre. 

A travers ces écrits sont retracés quatre parcours de soldats assez atypiques au sein de l'armée française : un vaguemestre délégué au service postal, messager silencieux du grand traumatisme de la guerre, deux brancardiers, et un jeune sergent-fourrier occupé à l’intendance de sa compagnie, qui s'emploie à améliorer le quotidien si difficile de ses compagnons d’infortune. On suivra aussi le quotidien de trois combattants originaires de La Chapelle-Hermier, deux frères et leur cousin. Ce sont là d’émouvants témoignages d'hommes dont quatre d’entre eux ne reviendront malheureusement pas… 

(16 septembre 2015)

Le déclic de René Simonneau, photographe fontenaisien

René Simonneau, issu d’un milieu paysan (son père est meunier), naît en 1899 à Maillezais. Sourd-muet de naissance, il acquiert la langue des signes dès son plus jeune âge. Dans les années 1920, il est professeur d’arts plastiques à Marseille et enseigne le dessin aux enfants souffrant du même handicap que lui. Poursuivant son intérêt pour l’iconographie, il devient photographe, s’exerçant dans un premier temps dans la campagne de Maillezais. 

Entre 1925 et 1930, il installe son studio à Fontenay-le-Comte, au n°23 de la rue Blossac, où il voit défiler un grand nombre de fontenaisiens. Ces photographies font désormais l’objet d’un inventaire qui vient d’être mis en ligne. 

(10 septembre 2015)

    

Une vitrine nationale pour Noms de Vendée

Voici maintenant cinq ans que Noms de Vendée, la base nominative des Archives départementales, a été ouverte au public. Grâce à la participation d’une centaine de contributeurs venus de tous les horizons, et au travail assidu des administrateurs bénévoles, la base dépasse aujourd’hui les 2,5 millions de relevés en ligne, avec toujours davantage de liens directs vers des archives numérisées (état civil principalement, mais aussi archives notariales, bulletins paroissiaux, etc.) 

Ce dynamisme a attiré l’attention du Ministère de la culture et de la communication. Il a valu aux Archives départementales et aux administrateurs de Noms de Vendée d’être sollicités pour mener une expérience pionnière au niveau national, expérience liée en particulier à la refonte de l’outil généalogique du site culture.fr. 

(Août 2015)
 

Etat civil en ligne : nouvelles mises à jour

Les collections numérisées de l'état civil en ligne viennent d’être enrichies pour les communes des anciens cantons de Saint-Jean-de-Monts, Moutiers-les-Mauxfaits et Noirmoutier. Pour celles-ci, sont désormais consultables en ligne, les naissances jusqu’en 1912, les mariages jusqu’en 1914 (en 1939 en salle de lecture) et les décès jusqu’en 1950. 

De plus, et comme chaque année depuis leur mise en ligne en 2003, d’importantes corrections ont été apportées aux ensembles déjà numérisés suite aux indications fournies par les internautes. 

(12 août 2015)

310.000 actes notariés des XVIe-XVIIIe siècles désormais en ligne

La dernière publication de l’ état des fonds des archives notariales de Vendée remonte à janvier 2014. Pour mémoire, il recense tous les officiers publics ministériels dont les Archives de la Vendée conservent les actes, leur résidence et dates d’exercice sont indiquées, la numérisation de leurs minutes fait aussi l’objet d’une mention. 

En effet, depuis dix ans, une opération de numérisation d’envergure est réalisée pour proposer en ligne les minutes les plus anciennes (antérieures au 19e s.), accessibles sous les rubriques « Consulter », « Archives numérisées », «  Minutes notariales ». Les autres demeurent consultables par le public en salle de lecture, sauf celles en très mauvais état, qui pourront éventuellement faire l’objet d’une numérisation ultérieure. De nombreuses analyses de minutes ont également été effectuées ; elles sont à découvrir à la rubrique « Consulter », « Inventaires et catalogues en ligne », «  Notaires : dépouillements de minutes d’Ancien Régime » et interrogeables en plein texte par le menu «  Rechercher sur le site ». 

(22 juillet 2015)

Actualité cinématographique : le Tour de France 1949

L’extrait de film proposé aborde trois étapes du Tour de France 1949, et provient du fonds Philippe Café. Alors qu’il est photographe à Challans, ce passionné de cinéma a promené sa caméra dans de nombreuses manifestations en Vendée. C’est sa fille, Maguy Café, qui a confié l’année dernière à la Cinémathèque de Vendée, partenaire des Archives départementales tous les films tournés par son père. 

Celui se rapportant au Tour de France est le fruit d’un pari assez osé : en effet Philippe Café et quelques acolytes challandais se sont faits passés pour des journalistes arborant de fausses cartes professionnelles, une moto et une voiture équipée d’une caméra factice sur pieds. Ces sésames leur ont permis d’intégrer sans difficulté le cortège accompagnant le Tour, et d’approcher les grands noms du cyclisme de l’époque : Fausto Coppy, Guy Labépie, Jean Robic, Jacques Marinelli, Louis Bobet ou un certain Robert Chapatte, journaliste sportif médiatique par la suite… 

(7 juillet 2015)

Évènements festifs à Saint-Jean-de-Monts filmés par Philippe Café dans les années 1950-1960

Une projection sous le titre de « Ciné rétro » proposée par le Ciné Monts de Saint-Jean-de-Monts et la Cinémathèque de Vendée, a rencontré un franc succès le 18 mai dernier. Il s'agissait, pour ces deux associations, de présenter aux Montois venus nombreux, un montage d'images tournées entre 1956 et 1962 par le président du comité des fêtes de l’époque, Philippe Café. 

Depuis, trois représentations supplémentaires ont eu lieu pour répondre à la demande ; témoignages et souvenirs se sont manifestés en nombre dans l'assistance et il a semblé important de diffuser la totalité des films réalisés par Philippe Café sur le sujet. C'est ce que proposent les Archives de la Vendée, sur des postes spécialement dédiés aux archives audiovisuelles dans leur salle de lecture. 

(17 juin 2015)

De la numérisation aux archives participatives : les nouveautés 2015 du site Internet

Savez-vous que le 9 juin est la journée internationale des archives 

Partout dans le monde et sur les médias sociaux, les professionnels se mobilisent pour faire prendre conscience de l'importance des archives, fondement des droits et de l’identité de chacun. Cette huitième édition est l’occasion de revenir sur les nouveautés du site Internet qui ont marqué ces six derniers mois.  

(9 juin 2015)

Bibliothèque numérique : nouvelle interface et nouveaux contenus

En 1998, les Archives de la Vendée ont lancé un plan de numérisation de périodiques locaux des XIXe et XXe siècles (journaux, revues, presse administrative, etc.) En juin 2015, ce programme donne un accès gratuit et à distance à près de 30 revues - sans compter les bulletins paroissiaux - auxquels s’ajoutent 350 ouvrages, soit plus d’un million de pages. Treize collections de périodiques sont accessibles en mode texte, lequel permet une recherche dans le texte intégral des articles. 

Une nouvelle version de la bibliothèque numérisée vient d’être déployée, elle offre un accès homogène aux collections numérisées et sept nouvelles collections de journaux vendéens.  

(3 juin 2015)
Retour en haut de page