2017

14-18, 39-45 : Vous cherchez ? Nous vous aidons à trouver…

Vous cherchez un pupille de la Nation, un prisonnier de guerre, un ancien combattant, un réfugié... Quelles sources utiliser, comment les exploiter ? 

Les Clefs pour la recherche se sont récemment enrichies de nouveaux guides sur l’histoire des conflits du XXe siècle, révélant de nombreuses pistes parfois méconnues des généalogistes. 

13 septembre 2017

L’esprit de Mai 1968 à travers tracts et journaux

Mai 1968, des comités de grève, des comités d'action et d’autres commissions spécialisées se mettent en place au sein de chaque faculté. Dans ces groupes, étudiants, enseignants et non-enseignants débattent et rédigent des comptes rendus, des appels, des déclarations collectives, etc. 

Ces textes, dactylographiés sur feuilles volantes ou agrafés en brochure, sont ensuite distribués par des militants à l’entrée des facultés, des restaurants universitaires ou des résidences étudiantes. 

Olivier Rigoir, jeune étudiant parisien, va collecter plusieurs centaines de ces publications éphémères, auxquelles il va joindre des journaux engagés ou d’information générale et quelques ouvrages. Toutes ces pièces, présentées aujourd’hui dans un inventaire, constituent un bel ensemble qui fait revivre, de l’intérieur, ces semaines qui bouleversèrent l’enseignement et, bien au-delà, la vie sociale, politique et intellectuelle du pays. 

6 septembre 2017

Nous avons besoin de vous !

Depuis plusieurs années, les Archives de la Vendée animent un blog où sont publiées des questions historiques : c’est le L@boratoire des internautes. En 2017, ce blog s’est enrichi de sept nouvelles énigmes déposées par des usagers des Archives. 

Nous avons besoin de votre aide pour les élucider ! 

21 août 2017

Lectures d’été

Nouveautés de la bibliothèque numérisée 

Amateurs de presse ancienne, d’ouvrages rares ou d’estampes : les Archives de la Vendée vous proposent une bibliothèque numérisée permettant de parcourir plus de 200 livres et 350 périodiques. 

Quelles sont les nouveautés du catalogue ? Quelles seront vos lectures cet été ?  

2 août 2017

Valentin et Pierrette, ou l’histoire d’une correspondance astronomique

Le 24 août 1930, Valentin Thomas, ingénieur des Chemins de Fer de la banlieue parisienne, entame une correspondance avec Pierrette Gombert, une enfant de 8 ans domiciliée à Bernay, dans l’Eure, afin de l’initier à l’astronomie. Seize ans et 25 227 pages plus tard, la jeune femme (qui a désormais 24 ans) reçoit la 332e et dernière lettre de cet incroyable érudit, également franc-maçon et résistant. 

19 juillet 2017

Quand archives et théâtre se rencontrent

Les prisonniers de guerre (1940-1945)

Quand un artiste s’empare des archives, il ne les rend pas seulement plus visibles, il les rend aussi plus vivantes. Ce défi Damien Pouvreau, musicien, auteur et comédien vendéen, l’a réussi en mettant en scène les carnets de guerre de son grand-père, Lucien Violleau, décrits et numérisés en 2010 par les Archives de la Vendée. Ce spectacle, où il est seul en scène, mêle récit, théâtre, chansons, projections, musiques d’hier et d’aujourd’hui… Il sera présenté cet été à Avignon. C’est l’occasion pour le public de découvrir de manière inédite un document d'archives, et de réfléchir sur la notion d’archives, leur nature et leur rôle dans la société.  

12 juillet 2017

1946 : l’heure est à la reconstruction !

Le fonds des dommages de guerre (1939-1945) vient d’être classé et dispose désormais d’un inventaire en ligne. Source majeure de la Seconde Guerre mondiale et de l’immédiat après-guerre, il intéressera historiens, étudiants en histoire de l’architecture et de l’urbanisme, ou pourra faire écho à une histoire plus personnelle. Ce fonds, coté 39 W, contient en effet près de 7 000 dossiers qui représentent plus de cinquante mètres linéaires. 

5 juillet 2017

« Les victimes de la Grande Guerre »

L’inventaire de la sous-série 3 R " Anciens combattants et victimes de guerre" vient d’être publié. Il est consacré aux aides apportées aux soldats comme aux civils touchés par les guerres ; il concerne toutefois essentiellement la Première Guerre mondiale. 

A la fin du premier conflit, le droit à réparation et le droit à la reconnaissance sont établis et assurés par deux offices : l’Office des mutilés et réformés de guerre (1919) et l’Office du combattant (1926). 

21 juin 2017

Les Sables-d’Olonne sous la botte allemande

Au début du mois de mai 1940, malgré l’absence de beaucoup d’hommes et l’annonce de l’arrivée des réfugiés jusque-là retardée, les Sablais semblent vivre loin de la « drôle de guerre » ( Journal des Sables, 17 mai 1940, vue 56/126, col. A, « Appel à la population ») et préparent la saison estivale, comme aujourd’hui à cette époque de l’année (id., 21 juin 1940, vue 66/126, col. C, « Arrêté municipal »). Pourtant le « dimanche 23 juin 1940, à 8h30, les premiers soldats allemands pénètrent aux Sables » (id., 28 juin 1940, vue 68/126, col. E, « Le 23 juin 1940 »). Trois ouvrages récemment parus permettent de découvrir la guerre telle qu’elle a été vécue aux Sables-d’Olonne et les années de reconstruction qui suivirent. 

A l’approche des vacances, replongeons dans l’ambiance du printemps 1940. 

14 juin 2017

« L’archiviste zélé français »

Réflexion sur le métier d’archiviste à l’occasion de la journée mondiale des Archives, le 9 juin 

« L’art de bien arranger les archives, est d’autant plus utile à la société, que la fortune et l’état du citoyen sont consacrés dans ces dépôts précieux : la confusion qui règne dans la plupart des archives, faute d’ordre, ou pour avoir confié le soin à des archivistes ignorants, ou peu versés dans cette partie, cause un préjudice considérable au bien et à la gloire des familles ; il est donc intéressant de concourir à perfectionner cet art, dont la nécessité s’accroît avec nos jours ». À l'ère du numérique, les recommandations données en 1769 par Pierre-Simon Jault (1737- ?), archiviste et généalogiste, dans son traité sur « l’arrangement des archives », sont toujours d’actualité. 

Les archives servent à établir les droits des personnes et à permettre à ceux qui s’y intéressent de connaître leur histoire. A ce titre, elles sont au cœur des enjeux démocratiques. De plus, face aux risques d’hypermnésie et d’amnésie qui planent sur notre société, menaces liées au développement des technologies de l'information numérique, le rôle de l’archiviste, garant de la fiabilité et de l’authenticité des données, est crucial. Pourtant, le métier d’archiviste reste méconnu. Quelle est la place de l’archiviste aujourd’hui ? 

7 juin 2017
Retour en haut de page