L'inauguration

Article du journal "Vendée" annonçant l'inauguration, 4 septembre 1921 (59 J 401)

Vue 21 : article du journal "Vendée", 4 sept. 1921 (59 J 401, vue 3/35). 

Clemenceau avait accepté, non sans hésitation, de présider l'inauguration de son monument, mais à la condition que ce soit une cérémonie amicale, démocratique et sans protocole ; donc pas de politique, ni d'uniformes militaires ou officiels (le préfet et les sous-préfets étaient en civil). 

La journée d’inauguration est fixée au dimanche 2 octobre 1921 (vue 21). A cette date, le bourg de la petite ville provinciale est fièrement pavoisé pour accueillir le héros statufié. La foule qui se masse sur la place de Saint-Hermand (un rapport officiel fera état de 10 000 personnes) ne peut pas encore voir le monument, recouvert d’une grande toile grise. 

C’est avec un peu de retard que Georges Clemenceau arrive de sa « bicoque » de Belesbat, à Saint-Vincent-sur-Jard, où il passe une partie de son temps depuis son retrait de la vie politique. Il se rend dans un premier temps à l’hôtel de ville où l’accueillent le maire, André Bujeaud, ainsi que de nombreux élus du département et les artistes Sicard et Magliari. Tous rejoignent ensuite les autres invités sur l’estrade officielle installée face au monument, sur la place. 

Première page du "Petit Parisien" du 3 octobre 1921 (59 J 401)

Vue 22 : première page du "Petit Parisien", 3 oct. 1921 (59 J 401, vue 10/35). 

Une fois le mémorial dévoilé, les responsables politiques prennent la parole. André Bujeaud, au double titre de maire de la commune choisie par Clemenceau pour accueillir sa statue et de vice-président du Comité du monument, prononce le premier discours. Il est suivi par les conseillers généraux René Parenteau et Armand Chevallereau, le sénateur Paul Leroux, et les députés de Baudry d’Asson et de Tinguy du Pouët. A la suite de ces élus vendéens, M. Paul Denise intervient en tant que député du Var – département que Clemenceau avait représenté comme député puis comme sénateur. 

Enfin, Georges Clemenceau s’adresse au public en un long discours (une fois les photographes éloignés !), qui sera ovationné et largement relayé par la presse locale et nationale (vue 22). 

Le programme musical du banquet (4 T 42)

Vue 23 : le programme musical du banquet (4 T 42). 

Aux discours officiels succèdent les festivités : un grand banquet démocratique rassemble ensuite près de 700 personnes, dans les halles de la commune. Musiques et poésies rythment le repas (vue 23) et l’ambiance chaleureuse incite le Tigre à reprendre la parole, de façon improvisée et plus personnelle. Le banquet achevé, Clemenceau partage le début des festivités populaires organisées à travers la ville, puis se repose un instant chez les Bujeaud avant de repartir à Belesbat. 

Plus tard, au sujet de cette inauguration du monument en son honneur – la seule qu’il fera de son vivant –, le « Père la Victoire » écrira : « J’ai eu la joie, le 2 octobre 1921, d’inaugurer ma propre statue à Sainte-Hermine. C’était très touchant. Cela s’est déroulé dans une atmosphère de kermesse villageoise. » 

L’évolution de la place de Saint-Hermand en images

Il est intéressant d'y remarquer la présence de la voie ferrée, de l'ancienne puis de la nouvelle bascule, des protections successives installées autour de la statue... Observez également que la "Buvette de la Bascule" fut judicieusement rebaptisée "Au Père la Victoire". 

Carte postale ancienne, antérieure à l'installation du monument (fonds Bujeaud, 1Num59/3)

Carte postale ancienne, antérieure à l'installation du monument (fonds Bujeaud, 1 Num 59 3/223-3, vue 1). 

Photographie sur plaque de verre prise par André Bujeaud juste après l'installation du monument, novembre 1920 (83 Fi 2/5)

Photographie sur plaque de verre prise par A. Bujeaud juste après l'installation du monument, nov. 1920 (83 Fi 2/5). 

Carte postale ancienne, montrant le monument avec sa grille (collection Ramuntcho, 20 Fi 223/3)

Carte postale ancienne, montrant le monument avec sa grille (coll. Ramuntcho, 20 Fi 223/1, vue 1). 

Tirage photographique d'un cliché Ramuntcho (20 Fi 223/3)

Tirage photographique d'un cliché Ramuntcho (20 Fi 223/3, vue 5). 

Carte postale moderne couleurs (fonds Bujeaud, 1Num59/3)

Carte postale moderne couleurs (fonds Bujeaud, 1 Num 59 3/223-9, vue 8). 

Photographie de la place Clemenceau prise en août 2012

Photographie de la place Clemenceau, août 2012. 

Retour en haut de page