Les missions montfortaines des années trente vues au prisme d’un carnet de timbres

Quoi de plus éphémère qu’un carnet de timbres ? Celui-ci a beau être un peu particulier, rien de le destinait à subsister intact, tel qu’il fut offert récemment aux Archives de la Vendée. Il s’agit d’un ensemble de vingt timbres émis à l’appui d’une campagne de dons en faveur des missions montfortaines. Le carnet, qui dispose d’une couverture de quatre pages, est aussi soigneusement illustré que les timbres, et il est assez légendé pour que cet objet éphémère témoigne d’une époque. 

Retour en haut de page