Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 1er avril

1833

Dans la nuit du 1er au 2 avril 1833, le naufrage de la goélette de Concarneau, « Les trois cousines », sur les plages de La Tranche-sur-Mer, fait deux victimes : les corps d’Aimé Guierme, mousse âgé de 13 ans, et de Jean-François Souin, capitaine âgé de 32 ans, sont retrouvés les 3 et 4 avril et inhumés au cimetière de La Tranche-sur-Mer. Destinée au cabotage, la goélette chargée de vins et d’eaux de vie était partie de Bordeaux et se dirigeait vers le port de Brest.

Actes de décès d’Aimé Guierme et de Jean-François Souin : état civil numérisé de La Tranche-sur-Mer, NMD, 1827-1836, vue 135/243 

Publié le 14 mai 2018 par Corinne Châble

1972

Le passage du Gois (20 Fi 11/3) 

"Le Gois impraticable pour une durée indéterminée : un sous-marin inconnu s'est échoué sur la chaussée". Même s'il s'agissait là d'un poisson d'avril paru dans le quotidien Presse-Océan, il est vrai qu'à plusieurs reprises des marins surpris par la marée descendante, ont échoué leur navire sur cette chaussée submersible qui permet d'accéder à marée basse à l'île de Noirmoutier à partir de la commune de Beauvoir-sur-Mer. Cette route de quatre kilomètres est unique au monde.

Cité page 297 dans "Extraordinaire histoire du passage du Gois : treize dossiers hors du commun"  par Henri Martin (Arch. dép. Vendée, BIB 7104). 

Publié le 24 novembre 2011

Retour en haut de page