Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 9

août 1898

Naissance d'Odette, Elisa, Joséphine, Marguerite Rousseau à La Chaume (Les Sables-d'Olonne), plus connue sous son nom de scène : Florelle.
En 1905, elle suit ses parents à Paris. A 14 ans elle donne la réplique à Raimu dans un sketch ; à 16 ans elle rejoint la troupe de l'Européen. Figurante, puis second rôle, elle parait à la Cigale, le Ba-Ta-Clan, la Scala jusqu'en 1914. A partir de 1918, elle chante aux Folies-Bergères, à l'Olympia, au Moulin Rouge où elle remplace Mistinguett. En 1932, après un grave accident, elle revient sur scène aux Folies-Bergères et mène de front une carrière cinématographique, de meneuse de revue et de chanteuse.
Revenue dans sa propriété à La Chaume, elle finit sa vie à l'hôpital de La Roche-sur-Yon le 28 septembre 1974.
Florelle a créé en français avec Albert Préjean "L'Opéra de quat'sous" de Kurt Weill. Elle a tourné près de 50 films et a mené presque autant de revues que Mistinguett.

- Table décennale numérisée de La Chaume, 1897-1902 ( vue 10
- Cité par Claude Mercier dans "Étonnants Vendéens : 32 destins exceptionnels", p. 31 (Arch. dép. Vendée, BIB B 4633).  

Publié le 5 mai 2014 par Elisabeth Marquet

juillet 1902

Le maire de Luçon informe ses administrés des mesures prises contre l'invasion de criquets. Une équipe de militaires, présente sur le territoire de la commune du 9 au 11 juillet, a déjà détruit 250.000 criquets le matin même.

Affiche extraite des archives municipales de Luçon déposées aux Archives départementales, (Arch. dép. Vendée, (Fi) E Dépôt 128 3 F 24/5

Publié le 17 mars 2017

septembre 1902

Jules d'Auriac 

Jules Eugène d'Auriac est nommé préfet de la Vendée. Il prend ses fonctions le 1er octobre et sera remplacé le 1er décembre 1905 par Jean François Marie Louis Branet.

Arch. dép. Vendée, 2 M 13 

Publié le 8 décembre 2011

avril 1909

M. Girardet, industriel de Lyon, dépose les statuts de la Société anonyme des mines d'antimoine de Rochetrejoux, dont le filon avait été découvert trois ans plus tôt. Ce gisement, un des plus importants au monde, sera exploité jusqu'en 1926.

- Statuts de la société (Arch. dép. Vendée, 4 U 21/41) 

- Cité dans l'article de G. Godard et G. Blanchard, "L'exploitation de l'antimoine en Vendée", dans "Recherches vendéennes" n° 6 

Publié le 24 novembre 2011

avril 1914

Arrivée du 1er régiment de dragons à Luçon. Son implantation, décidée en 1907, avait donné lieu à d'importants travaux pour la construction de la caserne, amorçant également l'installation des infrastructures pour l'alimentation en eau de la ville. Quelques mois après son arrivée, le régiment quittera Luçon pour gagner le front, et ne reviendra jamais en Vendée.

- Délibérations communales de la ville de Luçon, févr. 1912-juin 1919, vues 119-121 

- Cité par Maurice Bedon dans "Luçon et son canton", pages 52-53 (Arch. dép. Vendée, BIB B 3822

Publié le 24 novembre 2011

Retour en haut de page