Éphéméride - Guerre de Vendée

Proposer un fait daté

C'est arrivé

Le 8 novembre 1793

Guerre de Vendée : la Convention nationale décrète que le département appelé la Vendée se nommera désormais le département Vengé.

On peut retrouver cette mention dans les registres de mariage de Saint-Hilaire-des-Loges à partir du 24 fructidor an II (10 septembre 1794) (état civil numérisé, 1793-an VIII, vue 48) 

Publié le 28 mars 2013

Le 14 novembre 1793

Guerre de Vendée : siège de Granville par l'armée catholique et royale.

Récit du siège de Granville par le chef d'état-major Coffy (SHD B 5/16-14, vues 5-10

Publié le 27 novembre 2013 par Pierre Gréau

Le 22 novembre 1793

Guerre de Vendée : l'armée révolutionnaire se heurte à Dol, en Bretagne, à l'armée insurgée. Ce combat, le plus violent de la Virée de galerne, cause la mort de près de 20000 combattants des deux partis, dont Louis Jouet, de Beaurepaire, époux de Marie-Modeste Merlet.

Le nombre des victimes des deux partis a été évalué par François-René de Châteaubriand qui vivait à l’époque à Saint-Malo, à moins de 30 kilomètres et qui a vu arriver dans sa ville les prisonniers vendéens. Châteaubriand parle de 12000 républicains tués.
Du côté vendéen l’estimation de 8000 combattants tués résulte des mémoires de Catherine-Pauline Gontard des Chevalleries, dite la baronne de Candé, qui participait à la Virée de galerne. 

Publié le 4 décembre 2015 par Jean Rigaudeau

Le 28 novembre 1793

Le général Turreau 

Guerre de Vendée : nomination du général Turreau comme général en chef de l'armée de l'Ouest (8 frimaire an II).

Lettre du ministère de la Guerre au général Turreau (SHD B 5/7-58, vues 428-430

Publié le 24 novembre 2011

Le 29 novembre 1793

Guerre de Vendée : le représentant du peuple Francastel annonce l'attaque d'Angers par 30.000 à 40.000 Vendéens, il assure que la ville se met en état de défense (9 frimaire an II).

Lettre de Francastel au Comité de salut public (SHD B 5/7-59, vues 442-444

Publié le 21 novembre 2011

Retour en haut de page