Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé en juin

Le 26 juin 1815

Signature de la paix à Cholet avec les chefs vendéens Sapinaud de La Rairie et La Rochejaquelein.

Affiche proclamant la signature de la paix et une amnistie générale pour les combattants (Arch. dép. Vendée, 9 Fi 97

Publié le 24 novembre 2011

Le 26 juin 1822

François Boleslas Casimir Du Val de Chassenon de Curzay est nommé préfet de la Vendée. Installé le 4 septembre 1822, confirmé le 22 septembre 1824, il sera remplacé le 18 juillet 1827 par Louis Antoine Ange Élysée de Suleau.

Arch. dép. Vendée, 2 M 13 

Publié le 24 novembre 2011

Le 6 juin 1832

Le château de la Pénissière ( 1 Fi 1112)  

Plusieurs dizaines personnes fidèles à la duchesse de Berry, retranchés dans le château de la Pénissière (à La Bernardière), résistent vaillamment aux troupes orléanistes venues de Clisson. Ces dernières, subissant de lourdes pertes, finissent par incendier le château. Le site de ce fait d'armes, dernier sursaut de la résistance vendéenne, a été choisi symboliquement, 100 ans plus tard, pour accueillir la première assemblée de l'association du Souvenir vendéen.

- Cité par Albert Lemarchand dans "Album vendéen : illustration des histoires de la Vendée militaire", p. 463 (Arch. dép. Vendée, BIB RES 807)
- Cité par Michel Chatry dans "1932, fondation du Souvenir vendéen, cent ans après le combat de la Pénissière : pour que la mémoire demeure", publié dans "Recherches vendéennes", 1999, p. 209 (Arch. dép. Vendée, BIB PC 16) 

Publié le 11 juillet 2018

Le 28 juin 1833

Création du consistoire de la Vendée, jusque-là rattaché à celui de la Loire-Inférieure.

- Cité pages 96-98 dans "Les protestants de Vendée" par Jacques Marcadé (Arch. dép. Vendée, BIB B 3917

- "L'Église réformée de Pouzauges, chef-lieu du consistoire de la Vendée, 1833-1905" par le pasteur Paul Romane-Musculus (Arch. dép. Vendée, BIB 7078

Publié le 24 novembre 2011

Le 15 juin 1867

Un arrêté préfectoral énonce les dispositions particulières du règlement du port de Luçon, et plus particulièrement de l'écluse de la Pointe aux Herbes. Ce port est le seul du département pour lequel le règlement général pour la police des ports de commerce de France s'avère insuffisant et nécessite des mesures complémentaires.

- Affiche extraite des archives municipales de Luçon déposées aux Archives départementales, (Arch. dép. Vendée, (Fi) E Dépôt 128 3 O 10/9

- Voir aussi le dossier E Dépôt 128 3 O 10 

Publié le 17 mars 2017

Retour en haut de page