Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 15

novembre 1841

Chute d'une météorite sur la commune des Lucs-sur-Boulogne.

- Cité, avec le procès qui s'en est suivi, par Jean-Alexandre Cavoleau dans la "Statistique ou description générale du département de la Vendée", pages 379-382 (Arch. dép. Vendée, BIB 6026

- Cité par Joël Lucas, dans "L'aérolithe des Lucs-sur-Boulogne" (Arch. dép. Vendée, BIB MEM 480/6

Publié le 23 novembre 2011

août 1843

Une première statue de Napoléon Ier est inaugurée au Coteau à Bourbon-Vendée, sur une propriété située route de Luçon. Elle représente l'Empereur en pied montrant du doigt la ville qu'il a créée. La statue a aujourd'hui disparu.

Cité dans "Roche mag" n° 293 (Arch. dép. Vendée, BIB PC 380/25) 

Publié le 30 octobre 2014

décembre 1850

Naufrages du "Quotidien" et de "La jeune Palmyre" sur la côte de Saint-Jean-de-Monts dans la nuit du 15 au 16 décembre 1850. Grâce au dévouement d'Antoine Crusseau et Pierre-Auguste Caiveau, les équipages des deux bateaux seront sauvés.

Lettre du préfet de la Vendée demandant au ministre de l'Intérieur une récompense honorifique pour ces deux personnes, 29 janvier 1851 (Arch. dép. Vendée, 1 J 2169

Publié le 22 novembre 2011

février 1857

La marquise de La Rochejaquelein 

Décès de Marie Louise Victoire de Donnissan, marquise de La Rochejaquelein. Née en 1772, la marquise est l'auteur des mémoires les plus célèbres consacrés à la guerre de Vendée. Sa destinée l'a placée au coeur de ce conflit : d'abord épouse du marquis de Lescure, tué en 1793, elle eut comme second mari Louis de La Rochejaquelein, frère d'Henri.

- Cité par Alfred Nettement dans "Vie de Madame la marquise de La Rochejaquelein" (Arch. dép. Vendée, BIB 3487

- "Éloge funèbre de madame la marquise de La Rochejaquelein" (Arch. dép. Vendée, BR 333

- "Mémoires de madame la marquise de La Rochejaquelein", écrits par elle-même, rédigés par M. le baron de Barante. Ed. 1815 (Arch. dép. Vendée, BIB RES 8

Publié le 22 novembre 2011

juin 1867

Un arrêté préfectoral énonce les dispositions particulières du règlement du port de Luçon, et plus particulièrement de l'écluse de la Pointe aux Herbes. Ce port est le seul du département pour lequel le règlement général pour la police des ports de commerce de France s'avère insuffisant et nécessite des mesures complémentaires.

- Affiche extraite des archives municipales de Luçon déposées aux Archives départementales, (Arch. dép. Vendée, (Fi) E Dépôt 128 3 O 10/9

- Voir aussi le dossier E Dépôt 128 3 O 10 

Publié le 17 mars 2017

Retour en haut de page