Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 18

septembre 1823

La duchesse d'Angoulême, fille aînée de Louis XVI, passe en revue 12.000 hommes sur le plateau des Alouettes où s'étaient rendus, bannières et drapeaux des différentes paroisses déployés, les hommes des anciens combats royalistes avec leurs armes.
A cette occasion, la duchesse d'Angoulême offre les moyens financiers pour permettre la construction d'une chapelle qui longtemps inachevée fut inaugurée le 28 avril 1968.

- Recueil numérisé contenant tous les détails du passage de Madame, duchesse d'Angoulême :  Relation du passage de son altesse royale Madame, duchesse d'Angoulême, dans la Vendée, les 17, 18 et 19 septembre 1823 (Arch. dép. Vendée, BR 38).  

Publié le 6 août 2015 par Elisabeth Marquet

juillet 1827

Louis Antoine Ange Élysée de Suleau est nommé préfet de la Vendée. Il prend ses fonctions le 6 août et sera remplacé le 27 janvier par Marie Joseph de Foresta-Collongue.

"Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Vendée", 1828 (Arch. dép. Vendée, 4 Num 219/19

Publié le 7 décembre 2011

décembre 1877

Albert Victor de Girardin est nommé préfet de la Vendée. Il prend ses fonctions le 20 décembre et sera remplacé le 14 janvier 1882 par Auguste Pierre Fulcran Calvet.

Arch. dép. Vendée, 2 M 13 

Publié le 7 décembre 2011

décembre 1879

Décès à Saint-Gervais de Charles Mourain de Sourdeval. Magistrat, propriétaire, historien et homme politique, il incarne le type de l'érudit siégeant dans les assemblées locales et les sociétés savantes qui se multiplient au XIXe siècle.

Cité par Didier Michel "L'érudit vendéen Charles Mourain de Sourdeval (1800-1879), notable, mémorialiste et historien". In : Recherches vendéennes. (2012) n° 19, p. 305-332.
Les travaux de Charles Mourain de Sourdeval sont réunis dans le fonds 89 J. 

Publié le 26 janvier 2016

mai 1884

Statue de Napoléon et kiosque 

Inauguration du kiosque de la place Napoléon, à l'occasion de l'assemblée gagerie de La Roche-sur-Yon. Décidée en Conseil municipal le 24 mars 1883, la construction du kiosque est réalisée par Alexandre Izambert, serrurier parisien, à partir des plans d'Auguste Boudaud, architecte de la ville.

Cité dans "Roche mag", n° 279, février 2013, p. 34 (Arch. dép. Vendée, BIB PC 380/24) 

Publié le 14 octobre 2013

Retour en haut de page