Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 7

janvier 1794

Guerre de Vendée : d'Elbée, le généralissime de l'Armée catholique et royale, blessé, est fusillé à Noirmoutier dans son fauteuil. Son corps aurait été enterré dans les douves du château. Une controverse existe cependant sur le jour précis de son exécution, entre les 6, 7, 8 et 9 janvier.

- Cité par Jacques Hussenet dans "Détruisez la Vendée !", page 42 (Arch. dép. Vendée, BIB B 3529)
- Cité dans "Autour de la mort de d'Elbé" en 14 épisodes par Louis Troussier (Arch. de l'Association des Amis de l'Ile de Noirmoutier, 38 E 17) 

Publié le 22 novembre 2011

novembre 1828
Portrait de Paul Baudry

Paul Baudry 

Naissance à La Roche-sur-Yon de Paul Baudry, célèbre peintre académique sous le Second Empire.

Etat civil numérisé de La Roche-sur-Yon, 1827-1829, vue 297 

Publié le 23 novembre 2011

juillet 1854

Fondation de la Société d'émulation de la Vendée, pour l'agriculture, les sciences et les arts.

Statuts dans l' "Annuaire départemental de la Société d'émulation de la Vendée", 1854 (Arch. dép. Vendée, BIB PC 16/1, vues 10-21/24

Publié le 24 novembre 2011

mars 1861

Échouage au sud du Pont d'Yeu, près de Saint-Jean-de-Monts, du trois mâts "Rimac". Venant de Bordeaux et à destination de Lima au Pérou, il transportait en particulier de la vaisselle anglaise de luxe du Stafford-Shire. C'est ainsi que de nombreux foyers de la région possèdent encore aujourd'hui des faïences anglaises à reflets métalliques.

- Cité pages 172-181 dans " Fortunes de mer. Histoires de naufrages au large des côtes vendéennes". Ouvrage collectif (Arch. dép. Vendée, BIB C 784

- Article de Marcel Baudouin consacré à ce sujet : "Les Faïences Anglaises à reflets métalliques sur les côtes de Vendée" (Arch. Dép. Vendée, BIB 85

Publié le 23 novembre 2011

octobre 1872

Chapelle Notre-Dame de Lourdes à Chambretaud 

Guérison miraculeuse de Philomène Simonneau, de Chambretaud, lors d'un pèlerinage à Lourdes. Philomène (1852-1896) était atteinte d'une nécrose des os de la jambe droite depuis l’âge de 15 ans. La guérison sera constatée à son retour par le docteur Henri Moreau, des Herbiers, mais ne sera pas reconnue comme miracle, la demande de reconnaissance n’ayant pas été formulée. En remerciement, les paroissiens de Chambretaud firent élever en 1876 une chapelle dédiée à Notre-Dame de Lourdes. Philomène décède à Mormaison où elle était religieuse. Emile Zola, dans son livre "Lourdes", paru en 1894, relate l'événement.

- Cité dans "L'écho du cabinet de lecture paroissial de Montréal", 15 avril 1873, p. 282-285 (Arch. dép. Vendée, BIB C 1259/14) 

- Retrouver des informations sur le contexte de cette guérison et son écho, dans le billet publié sur le L@boratoire des internautes 

Publié le 15 septembre 2015

Retour en haut de page