Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé

Le 16 mai 1888

La laïcisation de l'école des filles de La Gaubretière, tenue par les sœurs de Saint-Joseph de Lyon, en application de la loi du 30 octobre 1886 sur l'organisation de l'enseignement primaire, déclenche une manifestation qui nécessite la mobilisation de cinq brigades de gendarmerie et le déplacement du préfet.

Cité dans la "Semaine catholique du diocèse de Luçon", 2 juin 1888, pages 542 à 544 (Arch. dép. Vendée, 4 Num 115, vues 274-275

Publié le 24 novembre 2011

Le 1er août 1902

Dans la continuité de la loi sur les associations de 1901, la publication au "Journal officiel" du décret de proscription annonçant la fermeture de l'école libre de La Gaubretière, tenue par les sœurs de Saint-Joseph de Lyon, déclenche une manifestation nécessitant la réquisition de 21 gendarmes pour escorter le commissaire chargé d'expulser les religieuses.

Cité dans la "Semaine catholique du diocèse de Luçon", 9 et 16 août 1902, p. 770, 788-790 (Arch. dép. Vendée, 4 Num 115, vues 423 et 432-433

Publié le 25 novembre 2011

Retour en haut de page