Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé

Le 8 mars 1746

Prestation de serment, devant le curé et en présence du chirurgien du bourg, Menanteau, de la sage-femme élue deux jours plutôt par "les femmes les plus vertueuses et les plus honnêtes de la paroisse" d'Olonne-sur-Mer.

Registres paroissiaux numérisés d'Olonne-sur-Mer, 1746, vue 107 

Publié le 23 novembre 2011

Le 13 mars 1746

Pour seconder celle déjà désignée quelques jours plus tôt, élection d'une seconde sage-femme par "les femmes les plus pieuses et les plus raisonnables de la paroisse" d'Olonne-sur-Mer.

Registres paroissiaux numérisés d'Olonne-sur-Mer, 1746, vue 108 

Publié le 23 novembre 2011

Le 3 janvier 1790

Le château de Pierre-Levée ( 176 J 107-2

Vente du château de Pierre-Levée à Olonne-sur-Mer. Son propriétaire, Luc Pezot, grand industriel de la pêche à la sardine et à la morue, cède son bien en viager à son cousin Louis-Jacques Fayau de L'Olivière. L'édification du domaine, sur les plans dressés par Jacques Ange Gabriel, l'un des architectes de Versailles, se termine en 1777 avec la construction de l'orangerie. Equilibré, harmonieux, intime, ce "petit Trianon" vendéen fut pensé pour être le plus lumineux possible, composante caractéristique de l'architecture de Gabriel, et du XVIIIe siècle.

- "Le château de Pierre-Levée", par Paul Aimé (Arch. dép. Vendée, BIB B 4737/6) 

- Cité par Michel Brossard, dans "Maisons d'armateurs des Sables-d'Olonne et belles demeures du pays d'Olonne", pages 199-217 (Arch. dép. Vendée, BIB B 3997) 

Publié le 12 juin 2017

Le 12 mai 1842

L'officier de marine Adolphe d'Hastel de Rivedoux écrit d'Olonne-sur-Mer à son ami argentin Florencio Varela qu'il vient de prendre les premières photographies de ses enfants, avec un appareil daguerréotype. Vers 1845, il fixera des images des Sables-d'Olonne et de la Chaume.

Cité pages 8 et 9 dans "Instants d'éternité : un siècle et demi de photographie aux Sables-d'Olonne" par Patrice Barraud (Arch. dép. Vendée, BIB B 3013

Publié le 24 novembre 2011

Le 9 octobre 1921

Le conseil municipal d'Olonne-sur-Mer accepte à l'unanimité le projet d'un monument aux morts de la guerre 1914-1918 présenté par les frères Martel, sculpteurs d'origine vendéenne. En choisissant de représenter une Olonnaise en costume de deuil du pays plutôt qu'un poilu, Jan et Joël Martel illustrent leur goût pour le régionalisme et le style "Art Déco".

- Extrait du registre des délibérations du conseil municipal (Arch. dép. Vendée, T 383/1) 

- Vue d'ensemble du monument commémoratif signé Jan et Joël Martel (Arch. dép. Vendée, TT 383-1/33

Publié le 24 novembre 2011

Retour en haut de page