Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 13 mars

1746

Pour seconder celle déjà désignée quelques jours plus tôt, élection d'une seconde sage-femme par "les femmes les plus pieuses et les plus raisonnables de la paroisse" d'Olonne-sur-Mer.

Registres paroissiaux numérisés d'Olonne-sur-Mer, 1746, vue 108 

Publié le 23 novembre 2011

1932

Le vicomte Charles de Rougé (1892-1983) originaire des Essarts fait lui-même décoller son premier élytroplan de la piste de Guyancourt (Yvelines). Dernier pionnier vendéen de l'aviation, il commence par construire aux Essarts des planeurs de 1907 à 1909, un biplan motorisé en 1912, une maquette d'hélicoptère en 1914. Entre 1932 et 1939, il conçoit et fait voler plusieurs modèle d'élytroplans (empennage en T). Son invention a permis d'améliorer la stabilisation des avions. Dans les années 1950-1960, il réalise des avions ultralégers de loisirs.

Cité dans le catalogue de l'exposition qui a eu lieu au château des Essarts en 2006  "Charles de Rougé (1892-1983) : le dernier pionnier vendéen de l'aviation" (Arch. dép. Vendée, BIB B 3897/5). 

Publié le 19 septembre 2012

Retour en haut de page