Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 15

décembre 1195

Salle des hôtes du prieuré (176 J 107/2) 

Charte de Richard Cœur de Lion attestant que sa mère, Aliénor d’Aquitaine, est à l’origine de la fondation du monastère grandmontain de Bonneray (commune de Puy-de-Serre), dans la seconde moitié du XIIe siècle. Devenu bien national à la Révolution, Bonneray fut vendu le 31 mai 1791.Transformés en ferme, l’église et les autres bâtiments furent dénaturés ou détruits.

Cité par Gilles Bresson dans "Monastères de Grandmont : guide d'histoire et de visite", p. 111-112, et dans "Les Grandmontains en Vendée : le prieuré de Chassay-Grammont à Saint-Prouant" (Arch. dép. Vendée, BIB B 4952 et BIB PC 16/52

Publié le 21 janvier 2014

octobre 1559

La coutume de Poitou, probablement rédigée entre 1451 et 1455, est révisée du 15 au 21 octobre 1559. Une assemblée de réforme se tient alors en présence des représentants des trois ordres, sous la présidence de Christophe de Thou, accompagné des commissaires Barthélémy Faye et Jacques Viole. Le procès-verbal qui est rédigé à cette occasion, et joint au cahier de la coutume, décrit le déroulement de l'assemblée, donne la liste des présents et des absents, rend compte des débats et de leurs résultats.

Procès-verbal dans "Coustumes du comté et pays de Poictou, anciens ressorts et enclaves d'iceluy…", publié vers 1625 (Arch. dép. Vendée, BIB RES 24) 

Publié le 25 octobre 2012

juin 1692

Nomination, à l'issue de la grande messe, de M. Fauveau comme maître chirurgien pour soigner gratuitement les pauvres de l'Hôtel Dieu de Fontenay-le-Comte.

Acte notarié passé devant Me Pierre Goguet, étude 3 E 35 A à Fontenay-le-Comte (Arch. dép. Vendée, 3 E 35/90, vues 158-159). 

Publié le 24 novembre 2011

septembre 1786

Naufrage au large de Fromentine du bâtiment du capitaine Honoré Biclet, de Bouin. Lors de la tempête survenue dans la nuit du 15 au 16, des témoins ont vu le navire en grande difficulté (à la pompe et les voiles déchirées) qui s'est englouti sous les eaux.

Acte notarié passé devant Me Louis Mignon, étude de Bouin (Arch. dép. Vendée, 3 E 91/8, 11 novembre 1790, vues 251-252

Publié le 25 novembre 2011

juillet 1801

Signature du Concordat. Fidèles et clergé qui le refusent constituent sur la Vendée et les Deux-Sèvres la "Petite Eglise".

Lettre de Jean-Baptiste de Bouillé, évêque de Poitiers, au préfet des Deux-Sèvres ; Poitiers, 10 avril 1821 (Arch. dép. Vendée, 1 Num 119/4-31

Publié le 24 novembre 2011

Retour en haut de page