Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 16

février 1608

Nicolas Rapin (176 J 20) 

Décès de Nicolas Rapin à Poitiers (Vienne). Né en 1539 à Fontenay-le-Comte, à la fois homme politique, militaire et écrivain, Rapin fait partie de l'élite intellectuelle de Fontenay, qui représente à l'époque un important foyer humaniste. Il participe à la rédaction de la "Satyre Ménippée", célèbre pamphlet politique en faveur d'Henri IV, publié en 1594.

- Cité par Jean Brunel dans "Un Poitevin poète, humaniste et soldat à l'époque des guerres de religion, Nicolas Rapin (1539-1608)" (Arch. dép. Vendée, BIB B 2334/1-2) 

- "Satyre Ménippée de la vertu du catholicon d'Espagne et de la tenue des estats de Paris" (Arch. dép. Vendée, BIB 5 G 123/1-2) 

Publié le 22 novembre 2011

avril 1622

Vitrail à la gloire de Louis XIII intitulé "l'isle de Rié" 

Expédition militaire de Louis XIII dans l'île de Rié (Saint-Hilaire-de-Riez) contre les protestants avec à leur tête Benjamin de Rohan-Soubise.

- Cité pages 97-133 dans "L'Ile de Riez. Expédition de Louis XIII contre Soubise. En avril 1622" par Charles Mourain de Sourdeval (Annuaire de la Société d'émulation de la Vendée, 1860, vues 50-68

- Compte rendu du livre publié par Patrick Avrillas, "Louis XIII et la bataille de l'isle de Rié, 1622, les armes victorieuses de la monarchie absolue" (2013, 213 p.). 

Publié le 24 novembre 2011

mars 1793

Guerre de Vendée : Les Vendéens s'emparent de leur premier canon, la "Marie-Jeanne", au combat de Coron (Maine-et-Loire).

Cité par dom Joseph Roux dans "Souvenirs du bocage vendéen", page 27 (Arch. dép. Vendée, BIB 5330

Publié le 25 avril 2012

août 1802

Constant de Suzannet (1 Fi 1172/12) 

Ayant pris une part active aux principales campagnes de l'Ouest, Constant de Suzannet (1772-1815) et Louis Marie Auguste Fortuné d'Andigné (1765-1857) s'évadent du nid d'aigle du fort de Joux (Doubs). Arrêtés en 1801, ils étaient auparavant enfermés à la prison du Temple.

Cité dans "Correspondance générale de Napoléon Bonaparte. IV, Ruptures et fondation, 1803-1804", n°7572 (Arch. dép. Vendée, BIB B 2939/4) 

Publié le 6 novembre 2013

juillet 1816

Première réglementation des bains de mer aux Sables-d'Olonne : des jeunes gens de la ville se baignant nus en avant du remblai, le maire prend un arrêté stipulant qu' "il est expressément défendu de se baigner nud, dans toute l'étendue du port, et depuis la grande jettée, jusqu'à la barrière de la Côte, dite l'Estacade, sous peine, d'être punis...". L'interdiction doit être réitérée notamment le 19 juillet 1824.

- Arrêtés communaux numérisés des Sables-d'Olonne, 16 juillet 1816 ( vues 26-27/197) et 19 juillet 1824 ( vues 38/201).
- Cité par Ferdinand Ydier, dans "Histoire d'un siècle, le centenaire de la plage des Sables-d'Olonne (1826-1926)", p. 30-31 (Arch. dép. Vendée, BIB 4138) 

Publié le 13 juin 2013

Retour en haut de page