Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 17

mars 1681

Naissance à la métairie de la Crépelière, à Chavagnes-en-Paillers, de Jacques Bousseau, baptisé le lendemain, 18 mars. Fils de Jacques et de Marie Dronneau, il était doué dès son plus jeune âge pour transformer des bûchettes de bois en statuettes, personnages et animaux. Le curé de Chavagnes reconnaissant un don chez cet enfant en parla à Henri de Barillon, évêque de Luçon, qui le prit sous sa protection et l'envoya à Paris pour étudier. Il eut pour maître le plus grand sculpteur de l'époque, Nicolas Coustou. Il étudia aussi à Rome. Il fut reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture à Paris, et devint le sculpteur du roi de France, Louis XV, et du roi d'Espagne, Philippe V (petit-fils de Louis XIV).

- Registres paroissiaux numérisés de Chavagnes-en-Paillers (1668-1683,  vue 67/109). 

- Cité par Marie-Elisabeth Loiseau dans "Des jardins de Versailles à ceux de La Granja : parcours prestigieux d'un sculpteur vendéen au XVIIIe siècle, Jacques Bousseau" publié dans "Vendée côté jardin", p. 311-316 (BIB C 886). 

- Voir aussi l'éphéméride du 22 mai 1719

Publié le 19 février 2014 par Elisabeth Marquet

juillet 1696

Les Hollandais et les Anglais commencent à bombarder Les Sables-d’Olonne et la Chaume sur les huit heures et demie du soir. Ils continuent toute la nuit et le lendemain jusqu’à six heures du soir. Après avoir tiré deux milles bombes sur les deux bourgs, ils lèvent l'ancre et se retirent.

Registres paroissiaux numérisés des Sables-d’Olonne, paroisse Saint-Nicolas de la Chaume, 1692-1697, vue 99 

Publié le 15 mai 2012

avril 1766

Une comète est aperçue dans le ciel de Lairoux. L'abbé Vergès s'en fait l'écho dans le registre paroissial de l'année : "Je n'ai point vu s'il en fut parlé dans les nouvelles, et si les astronomes de Paris en firent leurs observations. Cette comète fut aperçue de toute ma paroisse et, comme elle ne se montroit point malfaisante, les esprits n'en furent point épouvantés".

Registres paroissiaux numérisés de Lairoux, 1762-1792, vue 50 

Publié le 24 novembre 2011

janvier 1784

La Vendée est victime d'une tempête semblable "à ces raz de marée qui, presque tous les ans, bouleversent les îles sous le Vent dans l'Amérique méridionale", écrit le curé Vergès de Lairoux.

Registres paroissiaux numérisés de Lairoux, 1762-1792, vue 220 

Publié le 22 novembre 2011

octobre 1793

Tombeau et statue de Bonchamps, dans l'abbatiale de Saint-Florent-le-Vieil 

Guerre de Vendée : bataille de Cholet et pardon de Bonchamps. Charles Melchior Artus de Bonchamps demande la grâce des prisonniers républicains faits lors de cette bataille, il mourra des suites de ses blessures le lendemain près de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire).

- Cité dans les "Mémoires sur la guerre de la Vendée et l'expédition de Quiberon", tome III (Arch. dép. Vendée, BIB 878

- Cité dans le journal de Jacques Mocquereau de La Barrie intitulé "Mes trois mois de prison dans la Vendée" (Arch. dép. Vendée, 1 J 2296

Publié le 25 novembre 2011

Retour en haut de page