Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé en juin

Le 10 juin 1398

Convoqué à Paris, au Palais royal avec plus de 300 ecclésiastiques, pour clore le débat sur la nouvelle politique religieuse du royaume et mettre fin au schisme qui divise la chrétienté depuis 20 ans, l'évêque de Luçon rédige ainsi son bulletin de vote : "il me semble que sustraction total doit être faicte à notre saint père le pape". Ce refus de toute obéissance aux deux papes concurrents, Benoit XIII à Avignon, et Boniface IX à Rome, sembla favoriser leur retrait simultané et ouvrir la voie à la réunification de l'Eglise.

Cité dans "L'Eglise du Grand Schisme, 1378-1417" de Hélène Millet, pages 65-66 (Arch. dép. Vendée, BIB 4428) 

Publié le 18 septembre 2013

Le 28 juin 1570

Après douze jours de siège, les protestants prennent possession de la ville de Fontenay-le-Comte. Henri Lancelot Voisin de La Popelinière (1541-1608), natif de Sainte-Gemme-la-Plaine, en fait le récit dans son "Histoire de France depuis 1550" parue en 1581.

- Cité pages 208-209 dans "Vendée" par Pierre Gauthier et Guy Perraudeau (Arch. dép. Vendée, BIB B 2661

- Extrait de l' "Histoire de France" par Lancelot Voysin de La Popelinière (E DEPOT 92 1 II 2, vues 165 à 168

- Vues du logis de La Popelinière (collection de cartes postales Ramuntcho, 20 Fi 216-4

Publié le 24 novembre 2011

Le 8 juin 1644

A Fontenay-le-Comte, dernier jour du procès en sorcellerie de deux Bas-Poitevines, Marie Perraudeau, veuve Métayer, née à Saint-Médard-des-Prés vers 1590, et sa fille Françoise, qui, au moment des faits, vivent ensemble à Fontenay. Condamnées au bûcher après avoir subi la question, elles sont transférées à Paris, à la prison de la Conciergerie, dans l'attente de leur procès en appel. Elles sont finalement libérées le 6 février 1645, suite au deuxième jugement qui condamne uniquement Marie au bannissement de la sénéchaussée de Fontenay. Il faudra attendre 1682 pour que le crime de sorcellerie ne soit plus reconnu, mesure dictée en partie par les excès des tribunaux provinciaux.

"Deux sorcières en Bas-Poitou, au XVIIe siècle en Deux-Sèvres et Vendée" par Michel Perraudeau (Arch. dép. Vendée, BIB B 5437) 

Publié le 16 mars 2017

Le 15 juin 1692

Nomination, à l'issue de la grande messe, de M. Fauveau comme maître chirurgien pour soigner gratuitement les pauvres de l'Hôtel Dieu de Fontenay-le-Comte.

Acte notarié passé devant Me Pierre Goguet, étude 3 E 35 A à Fontenay-le-Comte (Arch. dép. Vendée, 3 E 35/90, vues 158-159). 

Publié le 24 novembre 2011

Le 14 juin 1758

Ordre de bataille de la noblesse du Bas-Poitou convoquée par l'ordre du roi et celui de monseigneur le maréchal de Senecterre à Fontenay.

Imprimé du fonds Gauly (Arch. dép. Vendée, 81 J 249

Publié le 3 janvier 2014

Retour en haut de page