Témoigner de ses origines

Les archives permettant d’attester de son identité sont, entre autres, l’état civil, les dossiers de personnes admises à l’Assistance publique et les dossiers de naturalisation

Ainsi, les Archives départementales conservent : 

  

Les actes d’état civil (naissances, mariages, décès)

Ils prouvent les filiations et attestent de la nationalité. 

Noter que les registres de naissance et de mariage sont soumis à un délai de communicabilité de 75 ans, et que les registres de décès sont immédiatement communicables. 

  

Consultation sur ce site -  Archives numérisées - situation au 22 octobre 2019

Accroissements du 22 octobre 2019 : mise en ligne des mariages jusqu'en 1940 et des tables décennales jusqu'en 1942.  

> Actes de naissance disponibles jusqu'en 1912, actes de mariage jusqu'en 1940 et actes de décès jusqu'en 1950 : pour toutes les communes du département à l'exception des Sables-d'Olonne, d'Aizenay, de La Roche-sur-Yon (et des communes du Bourg-sous-La-Roche et de Saint-André-d'Ornay qui lui sont aujourd'hui annexées) et de Sainte-Hermine (1).    

> Les tables décennales sont consultables jusqu'en 1942.  

      

Consultation de registres originaux en salle de lecture

Il est possible de consulter, en salle de lecture, des registres de naissance de 1913 à la fin des années 1930 et des registres de décès à partir de 1951. Pour connaître, par commune, le détail de ces registres conservés aux Archives départementales de la Vendée, consulter  cet inventaire. Notez que ces registres proviennent des greffes des tribunaux de grande instance du département et ne contiennent pas de mentions marginales.   

   

> Pour compléter votre recherche : Faire sa généalogie 

  

Les dossiers individuels de personnes admises à l’Assistance publique

Ils ont été versés par le service de l’Aide sociale à l’enfance, jadis la DDASS et désormais le Conseil général. Ils permettent d’accéder aux origines personnelles. 

Dossiers des pupilles de l’État, 1854-1945 (séries 3 X et W) : généralement soumis à un délai de communicabilité de 50 ans à compter de leur clôture. Ce délai peut varier selon les conditions définies par la loi du 22 janvier 2002 concernant l’accès aux origines des personnes adoptées ou anciens pupilles. 

> Pour compléter votre recherche : Découvrir le parcours d'un enfant trouvé ou abandonné 

  

Les dossiers de naturalisation

Ils sont versés par la préfecture et comprennent les pièces justificatives du décret de naturalisation. 

Dossiers individuels, 1811-1991 (séries 6 M et W) : soumis à un délai de communicabilité de 50 ans à compter de la clôture du dossier. Par ailleurs, la liste des personnes naturalisées est publiée au Journal officiel (Bib Adm PD 9). 

  

Mise à jour octobre 2019 

(1). Pour ces communes (Les Sables-d'Olonne, Aizenay, La Roche-sur-Yon (et les communes du Bourg-sous-La-Roche et de Saint-André-d'Ornay qui lui sont aujourd'hui annexées) et Sainte-Hermine) : actes de naissance, mariage et décès numérisés jusqu'en 1905.    

Retour en haut de page