Exposition « À la carte ! Regards sur les pays de Riez, de Vie et de Monts » aux Archives de la Vendée

Les Archives départementales de la Vendée accueilleront, du 17 septembre au 28 octobre 2022, l’exposition « À la carte ! Regards sur les pays de Riez, de Vie et de Monts ». 

  

Cette exposition a été réalisée par Annie Antoine, professeur honoraire de l’Université de Rennes II, et Patrick Avrillas, historien local auteur de plusieurs ouvrages sur la bataille de l’île de Rié, en collaboration avec l’association Histoire Culture et Patrimoine du Pays de Rié.  

  

Elle se compose d’une sélection de 26 panneaux (sur les 40 initiaux), présentant des reproductions de documents conservés dans diverses institutions (Archives nationales, BNF, Service historique de la Défense, Archives départementales de la Vendée) et dans une collection particulière. Cette exposition permet de mieux comprendre l’évolution et l’état actuel des paysages, ainsi que les manières de dessiner et d’utiliser les cartes géographiques au cours du temps. 

  

  

De l’antiquité au mur de l'Atlantique, la carte miroir des défis du temps

Inventée par les Grecs, la cartographie a subi au fil du temps de nombreuses évolutions : passant d'une approche scientifique sous l’Antiquité à une conception religieuse et symbolique au Moyen Age, pour être aujourd’hui définie comme une science exacte, d'essence mathématique. Au-delà du progrès technique et scientifique qu'elle incarne, la cartographie répond à des enjeux dans le développement de la connaissance, le contrôle de l’espace, l’action militaire, la prospective, l’aménagement du territoire, ainsi que l’imaginaire des hommes.  

Carte du Poitou dressée par Mercator, [1609], 7 Fi 9  

En Europe, la science de la cartographie renaît à l'occasion des grandes découvertes pour les besoins de navigation. La technique de représentation du globe sur une surface plane, inventée par le géographe flamand Gerardus Mercator en 1569, associée aux progrès de l’imprimerie, fonde la cartographie moderne. C’est à cette époque qu’apparaissent les premières cartes détaillées des provinces françaises.  

Celle du Poitou, qui figure dans l’atlas Theatrum orbis Terranum (publié à Anvers en 1570) du flamand Abraham Ortelius, montre une côte exagérément échancrée. Entre les baies de Bourgneuf et de l’Aiguillon, six embouchures d’une largeur importante, témoignent d’une cartographie encore balbutiante. Les cartouches remarquablement travaillés et les décors faits de monstres marins et de vaisseaux embellissent les planches.  

Carte de la côte du Bas-Poitou, depuis la rivière de Vie, jusqu'au havre de la Gachère, levée en 1703 par Claude Masse      ( 24 Fi 98)   

À l’époque moderne, Claude Masse, ingénieur ordinaire de Louis XIV, passe trente-cinq ans de sa vie à arpenter le littoral atlantique de la baie de Bourgneuf jusqu’au bassin d’Arcachon. Il dresse les cartes du Bas-Poitou entre 1699 et 1705. Les techniques utilisées alors permettent une précision des plans jusqu’ici inégalée. En attestent les 650 plans manuscrits et un mémoire de 176 pages qui constituent un extraordinaire recueil d’observations géographiques et ethnographiques. En effet, Claude Masse n’observe pas que les paysages, il scrute aussi les populations et décrit leur caractère, leur habitat, leurs traditions et leurs croyances.  

Quatre générations de directeurs de l’Observatoire de Paris, tous de la famille Cassini, élaborent quant à eux la première carte de France détaillée, où figurent les bourgs, les édifices religieux, les établissements industriels (fours à chaux, moulins…) et de très nombreux toponymes. L’actuel département de la Vendée est couvert par quatre cartes levées entre 1764 et 1770.  

Les cartes dites de Cassini sont consultables en haute définition sur le site de Gallica :  légende ;   tableau d'assemblage ;  n° 99 Mortagne ;   n°100, Luçon ;  n°101, La Rochelle ;  n°131, Nantes ;   n°132, La Roche-sur-Yon, Les Sables-d'Olonne ;  n°133, Île de Ré 

Ces prodigieuses entreprises s’avèreront pourtant très vite insuffisantes pour les militaires, comme pour les besoins de l’administration fiscale. Au sortir de la Révolution, Napoléon Ier joue un rôle fondamental dans l'histoire de la cartographie française. C'est lui qui donne l'impulsion initiale et nécessaire à deux grandes entreprises d'envergure nationale, à savoir la confection d'un cadastre parcellaire et celle de la carte d'État-Major, réalisée au 1 : 80000.  

Depuis le règne de Louis XIII, une attention particulière et constante est portée aux plages et aux ports où des débarquements sont à craindre. En appui des stratégies militaires, l'exactitude et l'actualisation des cartes donnent de facto un avantage sur une zone de conflit. Un zoom sur la côte gillocrucienne illustre cette préoccupation du début du XVIIIe siècle au Mur de l’Atlantique.  

Les panneaux de l’exposition organisés par époque et par thème (cartes militaires, cartes du marais, travaux du port, etc.) permettent d’appréhender cette histoire et de comprendre l’évolution et l’état actuel de nos paysages.  

  

Autour de l’exposition

Extrait de la carte des côtes du Poitou de Claude Masse, 1703 ( 24 Fi 98

Destinée au plus grand nombre, l’exposition, accessible aux heures d’ouverture de la salle de lecture, est gratuite. Plusieurs événements et dispositifs viennent la compléter :  

• Journées européennes du patrimoine

17 et 18 septembre 2022, de 14h à 18h
Archives départementales de la Vendée, 14 rue Haxo (face à la préfecture), La Roche-sur-Yon
Ouverture des Archives départementales à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Cette ouverture exceptionnelle (1ère participation) permettra au public de découvrir l’exposition mais également les coulisses des Archives et leurs ressources. Une attention particulière sera portée au public familial avec des activités ludiques autour de la cartographie.  

• Visite-atelier à destination des collèges et des lycées

Archives départementales de la Vendée
L’exposition servant de support, les ateliers permettront de travailler sur les sources tout en abordant des notions présentes dans les programmes scolaires (histoire des représentations des espaces, usages des plans, légendes et échelles, etc.). Cette offre, soutenue par le Rectorat, a suscité l’intérêt de plusieurs établissements scolaires (Saint-Jean-de-Monts, Les Herbiers, Les Sables-d’Olonne, La Roche-sur-Yon, etc.). 

• Journée d’étude "Cartographier la Vendée, de Ptolémée au GPS"

Samedi 8 octobre 2022, de 9h à 17h
 Institut catholique de Vendée (ICES), 17 boulevard des Belges, La Roche-sur-Yon
 En partenariat avec la Société d’Émulation de la Vendée (SEV) et le Centre de recherche de l’ICES
Les Archives départementales s’associent à la Société d’Émulation de la Vendée (SEV) pour l’organisation d’une journée d’étude consacrée à la cartographie. Cette journée, accueillie et soutenue par l’ICES et son Centre de recherche, abordera la cartographie sous différents aspects : son émergence du XVIe siècle à nos jours, son apport au service de la connaissance du territoire et enfin ses usages singuliers aujourd’hui, notamment pour la course au large. Différents intervenants permettront d’éclairer la cartographie dans son histoire mais également ses enjeux et usages contemporains. Pour cette journée, l’exposition sera temporairement installée dans le hall de l’ICES.  

   

INFORMATIONS PRATIQUES

EXPOSITION
  • Du 17 septembre au 28 octobre, du lundi au vendredi de 9h à 17h30 ;
  • Aux Archives départementales de la Vendée : 14 rue Haxo (en face de la préfecture), à La Roche-sur-Yon
  • Entrée gratuite
  • Journées de fermeture exceptionnelle de l'exposition : vendredi 23 septembre, vendredi 7 et lundi 10 octobre
  • Contact : 02 28 85 78 00 - archives@vendee.fr

   

L’exposition est aussi une invitation à partir à la découverte des collections cartographiques des Archives départementales :

Date de publication : 01 septembre 2022

Retour en haut de page