Rétrospective 2022

Combat naval sur la rade des Sables : reproduction d’une aquarelle de Paul-Émile Pajot ( 1 Fi 1181

Les Archives départementales vous proposent un retour sur l’année 2022 au gré d’une sélection d’actualités publiées sur leur site. Rétrospective en cinq grandes thématiques. 

Toute l’équipe des Archives de la Vendée vous offre ses meilleurs vœux ! Que cette nouvelle année favorise les projets, les partages et les belles découvertes... en toute sérénité. 

  

L’œil dans l’objectif

Témoins des événements du quotidien et des festivités, les cinéastes amateurs et les photographes captent, fixent et rendent compte de la vie de leurs concitoyens. Quelles histoires se cachent derrière une photo ? Quelles sont les rencontres, les confidences, parfois les hasards qui rendent un reportage possible ? En 2022, les Archives de la Vendée vous ont permis de découvrir les films de Charles-Henri Sorin, concessionnaire automobile décédé l’été dernier, ceux de l’association baptisée "La Vie des Robretières", du gillocrucien Cléophas Rataud et de  Jean-Claude Trichereau (fonds Buton, 146 Ci), qui tous racontent les évolutions du département entre les années 1970 et 2000, ainsi que les clichés de Chavagnais par Marie Guesdon

  

Ce qui vous a fait voyager

Extrait de l’inscription de Narcisse Pelletier (SHDMR 3 P 7-57, inscrit n°53, folio 27, vue 30

Vastes étendues porteuses de promesses et de dangers, les mers sont à la fois des espaces commerciaux et la voie vers un monde à explorer. À partir du XVIIIe siècle, l’inscription maritime permet de suivre les destinées des équipages, alors que les ingénieurs tracent des cartes et racontent le monde ! 

La mise en ligne de cent-cinquante nouveaux registres de l’inscription maritime des quartiers vendéens, conservés à Rochefort par le Service historique de la Défense, et l’accueil de l’exposition « À la carte » à l’automne dans les locaux des Archives contribuent à l’histoire des gens de mer et plus largement à celle de la connaissance du globe. 

L’inventaire de l’inscription maritime contiendra à terme les reproductions de deux cent cinquante matricules ouvertes sur le territoire vendéen entre 1750 et 1920. Quant à l’exposition, elle a donné lieu à une journée d’étude le 8 octobre dernier et à un ouvrage

  

Une histoire à suivre : la mise en ligne de nouvelles sources sur la Guerre de Vendée

Depuis plus de 15 ans, les Archives de la Vendée ont entrepris la numérisation de sources relatives à la Guerre de Vendée. La mise en ligne des archives conservées au  Service historique de la Défense (2011) et aux  Archives nationales (2017) a constitué, à cet égard, deux épisodes majeurs de cette entreprise. En parallèle, les Archives de la Vendée ont mené une politique d’acquisition de fonds ou de pièces d’archives privées relatives à cette période. Trois nouveaux inventaires ont été publiés au cours de l’année 2022 : 

De nouvelles ressources seront publiées en 2023. 

  

Pour inspirer

FDLS RH 4-8, vue 3. Profession à Saint-Louis du Nord (Haïti) 

Depuis 2015, dans le cadre d’un partenariat scientifique conclu entre le Département de la Vendée et la congrégation des Filles de la Sagesse, les Archives départementales sont chargées de la gestion et de la mise en valeur des archives historiques conservées au sein de la Maison-Mère de la Congrégation à Saint-Laurent-sur-Sèvre. 

Deux inventaires permettant de retracer l’histoire et les activités de la Congrégation sont d’ores et déjà en ligne : 

En complément de ces inventaires, les Archives de la Vendée vous ont proposé de découvrir, des épisodes marquant l’histoire, l’organisation et les actions de la Congrégation : 

  

D’acte en acte, de minute en minute, de page en page…

De nouveaux fonds entièrement numérisés, fournissant entre autres des données généalogiques, sont disponibles depuis 2022 : 

Sujet également présent dans l’actualité fin 2022, la mise en ligne des inventaires des sous-séries 6 M (Population. Économie et subsistances. Statistiques) et 8 M (Commerce et tourisme). La série M des Archives départementales est probablement celle qui offre le regard le plus complet sur l’histoire locale entre 1800 et 1940. Elle conserve en effet les documents produits par la préfecture et les services déconcentrés de l’État, relatifs à l’administration générale et à l’économie. Si les historiens y voient nécessairement un intérêt (histoire politique, économique ou encore des mentalités), c’est également le cas des généalogistes qui y trouveront de nombreux dossiers individuels ainsi que les précieuses listes nominatives de recensement de population

  

Vous souhaitant une bonne (re-)découverte, 

Date de publication : 06 janvier 2023

Retour en haut de page