Du lait, du beurre et du bon pain

Bazoges-en-Pareds, commune agricole du bocage vendéen dans les années 1970 ( 169 CiN 1

Découvrez le pays de Bazoges-en-Pareds avec  le fonds Bobot 169 CiN !

Auteur, cadreur, monteur et producteur intéressé par la culture et les traditions populaires, Jean-Louis Bobot a réalisé plusieurs documentaires sur la région de Bazoges-en-Pareds. Traitant des mutations socio-économiques d’une région en pleine transformation, ses films évoquent l’artisanat, les gestes, les savoir-faire et les métiers menacés de disparition (La forge Millet et La boulangerie Paquereau en 1979, Le vannier Paul Frouin en 2019). Confrontant des images tournées dans les années 1960-1970 à d'autres, plus récentes, captées dans les années 2010, ses documentaires témoignent des transformations de la commune de Bazoges-en-Pareds (Atout Bazoges, 2017), de l'évolution du métier de fermier et de la mécanisation du travail en zone rurale (Fermes laitières et laitiers, 2019 et La machine à bûches, 2019). 

  

Les documents déposés par Jean-Louis Bobot aux Archives départementales de la Vendée sous la cote 169 CiN sont des extraits et des rushs de films appartenant à la filmographie de l'auteur, autant d’éléments pour saisir le processus cinématographique en construction. Les 70 films composant le fonds ont été confiés dans un format numérique : copies numérisées par l'auteur pour les images tournées dans les années 1970-1980, images nativement numériques pour les images plus récentes tournées à la fin des années 2010. 

   

Bazoges-en-Pareds, commune agricole du bocage entre 1967 et 1979

Jean-Louis Bobot passe depuis sa plus tendre enfance son temps libre en Vendée et plus particulièrement dans la commune de Bazoges-en-Pareds située dans le bocage. Cet attachement à la région lui a permis de tourner un important nombre d'images et de collecter des témoignages d'acteurs locaux sur plus de 10 ans. 

   

La vache, le robot et le camion-citerne

La salle de traite de la ferme Charrier - GAEC de l'Enclos à La Jaudonnière en 2019   ( 169 CiN 55

Qu'est-ce qu'un tank à lait ? Pourquoi les vaches sont-elles aujourd'hui équipées d'un collier à puce ? À quoi peut bien servir un laser dans une ferme laitière ? Vous le saurez en regardant les rushs du film de Jean-Louis Bobot Fermes laitières et laitiers (2019) qui évoquent le secteur des laiteries, de la gestion de la traite au ramassage du lait. 

Les interviews tournées en 2018-2019 de Jeanne-Marie et Émile Rouhaud ( 169 CiN 8 et 169 CiN 9), propriétaires d'une ferme laitière de 22 hectares des années 1950 à 2000, racontent ainsi la mécanisation de la traite et ses conséquences sur le métier d’éleveur-laitier. Parallèlement, les images captées à la ferme Charrier - GAEC de l'Enclos à La Jaudonnière ( 169 CiN 36-65) et à la laiterie coopérative du Tail à La Tardière ( 169 CiN 66 et 169 CiN 67) nous montrent qu'aujourd'hui la traite est automatisée, les vaches enregistrées dans un ordinateur et la citerne réfrigérée. 

  

A la recherche des gestes disparus

En 2019, démonstration de vannerie par Paul Frouin, ancien agriculteur à Vix ( 169 CiN 26

Soucieux de la sauvegarde des gestes et traditions menacés de disparition, Jean-Louis Bobot tourne à la Forge Millet dès 1979 ( 169 CiN 23) et filme en 2019, étape par étape, la reconstitution de la fabrication manuelle du beurre ( 169 CiN 11-22). 

À ne pas rater également, les précieuses explications de Paul Frouin ( 169 CiN 24 à 33), ancien agriculteur et vannier à ses heures, qui nous permettent de tout savoir sur le processus de fabrication d'un panier en osier. Avis aux amateurs de travaux manuels ! 

  

  

Histoire de pain et de brioche

Tournée du boulanger et livraison de pain à Saint-Philbert-du-Pont-Charrault et aux alentours en 1979 ( 169 CiN 69). 

Tourné en 1979, le reportage réalisé par Jean-Louis Bobot à la boulangerie Paquereau de Saint-Philbert-du-Pont-Charrault ( 169 CiN 68 et 169 CiN 69) permet d’observer le boulanger dans sa longue journée de travail. Levé aux aurores, nous le suivons du fournil à la boutique dans la préparation du pain et des viennoiseries. La caméra l’accompagne ensuite dans sa tournée en camionnette dans la campagne environnante. Au-delà de la nécessité de ravitaillement, ces images illustrent un maillon essentiel du lien social en milieu rural, bien souvent aujourd'hui disparu. 

Dernière étape de cette découverte gourmande du bocage : La Jaudonnière avec le film 169 CiN 70 datant de 1974. Rendez-vous à la ferme de Moulin-Neuf chez Régis et Renée Ferchaud pour découvrir la confection de la brioche de Pâques, spécialité gastronomique bien vendéenne. 

Consulter le fonds Bobot 169 CiN 

Date de publication : 07 mai 2021

Retour en haut de page