Guerre de Vendée : de nouvelles sources numérisées

Blason de la famille Brugière de Barante. Reproduction d’une dorure sur plat (286 J 7). 

Acte I : Victoire, Prosper et les Mémoires de la marquise

Depuis plus de 15 ans, les Archives de la Vendée ont entrepris la numérisation de sources relatives à la Guerre de Vendée. La mise en ligne des archives conservées au Service historique de la Défense (2011) et aux Archives nationales (2017) a constitué, à cet égard, deux épisodes majeurs de cette entreprise. En parallèle, les Archives de la Vendée ont mené une politique d’acquisition de fonds ou de pièces d’archives privées relatives à cette période : quatre nouveaux inventaires seront publiés au cours de l’année 2022 pour enrichir la liste des ressources disponibles. 

La première mise en ligne concerne le fonds Barante (286 J) dont l’inventaire est désormais disponible. Ce fonds contient des pièces d’archives acquises lors de la dispersion de la bibliothèque du château de Barante (Dorat, Puy-de-Dôme). Constituée pendant plus de trois siècles par les générations successives de la famille Brugière, cette bibliothèque fut au XIXe siècle la propriété d’une éminente figure politique et littéraire : Amable-Guillaume-Prosper Brugière, baron de Barante (1782-1866)

➔  Découvrez l’exposition virtuelle dédiée à Prosper de Barante 

  

Victoire de Donnissan, marquise de La Rochejaquelein (BIB D 130) 

Les liens entretenus par Prosper de Barante avec la Vendée militaire sont étroits : sous l’Empire, au début de sa carrière, il est successivement nommé sous-préfet de Bressuire (1807-1809), préfet de la Vendée (1809-1813), puis préfet de la Loire-Atlantique (1813-1815). Reconnu pour ses qualités d’administrateur, il poursuit en Vendée les grands travaux entrepris par son prédécesseur Jean-François Merlet pour édifier la ville de La Roche-sur-Yon. 

En 1808, lors de son séjour dans les Deux-Sèvres, Prosper de Barante se lie d’amitié avec Louis du Vergier, marquis de La Rochejaquelein, et son épouse Marie-Louise-Victoire de Donnissan (1772-1857). Veuve du général Louis de Lescure, cette dernière a été témoin des victoires et des défaites des insurgés vendéens pendant la guerre. Dans une lettre adressée à son père, le jeune sous-préfet la décrit en ces termes : 

« C’est une femme sur laquelle se rassemble bien de l’intérêt et bien des souvenirs. Elle a fait toute la guerre avec son mari : elle l’a pansé de ses blessures, il est mort entre ses bras […] c’est une vie pleine de courage, de dévouement et de noblesse » (lettre du 20 mai 1808, 286 J 4, vue 2). 

  

Page de titre de l’un des manuscrits des “Mémoires de Mme la marquise de La Rochejaquelein” (286 J 1). 

Cette rencontre aboutit quelques années plus tard à la publication des célèbres Mémoires de Mme la marquise de La Rochejaquelein, écrits par elle-même et rédigés par M. de Barante. Publié pour la première fois en 1814 et réédité à treize reprises jusqu’en 1889, ce texte a connu un succès phénoménal, au point d’éclipser beaucoup d’autres récits du soulèvement vendéen. 

Le fonds Barante permet de retracer la genèse de cette œuvre et éclaire la méthode de travail « à quatre mains » adoptée par le préfet et la marquise pour mettre en forme le texte. Le manuscrit des Mémoires dans la version rédigée par Barante est désormais accessible en ligne. D’autres documents se rapportant aux Mémoires ont été numérisés, notamment des remarques complémentaires envoyées à Barante par Charles-Joseph Auvynet, secrétaire du général Charette, et par l’abbé Dubin de Grandmaison, aumônier de l’Armée catholique et royale. 

Ce nouvel inventaire met également à disposition du public l’abondante correspondance adressée par Victoire de Donnissan à Prosper de Barante : une centaine de lettres envoyées entre 1808 et 1835. Pour l’occasion, les Archives de la Vendée s’associent aux Archives départementales des Deux-Sèvres afin de mettre en ligne les lettres de Louis de La Rochejaquelein à Barante (AD 79, cote 1 J 1304). 

   

Signature de Victoire de Donnissan, lettre du 18 juillet 1809 (286 J 11, vue 48). 

  

À retrouver dans les collections imprimées des Archives de la Vendée :

> L’autobiographie de Prosper de Barante :

BIB B 1463. Souvenirs du baron de Barante, de l'Académie française, 1782-1866, par Amable-Guillaume-Prosper baron de Barante ; éd. Claude de Barante. Paris : Calmann Lévy, 1890-1892 

> Une thèse consacrée à la vie du baron de Barante :

BIB B 1482. Amable-Guillaume-Prosper Brugière, Baron de Barante (1782-1866) : homme politique, diplomate et historien, par Antoine Denis ; préf. Jean Tulard. Paris : H. Champion, 2000. 

> L’édition critique des Mémoires de la marquise de La Rochejaquelein, établie et présentée par Alain Gérard :

BIB B 4317. Mémoires de la marquise de La Rochejaquelein, éd. Alain Gérard ; [collab. Michel Chatry, Pierre Rézeau]. La Roche-sur-Yon : Centre vendéen de recherches historiques, 2010. 

> Les travaux de Thierry Heckmann sur la correspondance adressée par Louis de La Rochejaquelein à Barante :

BIB PC 16. « Louis de La Rochejaquelein, la pâte imprévisible d'un futur héros (1807-1813) », par Thierry Heckmann. In : Recherches vendéennes/ dir. Thierry Heckmann, Yannis Suire. – (2019) n° 24, p. 125-168. 

➔  Consultez le fonds Barante 

➔  Retrouvez aussi le guide des sources numérisées sur la Guerre de Vendée (2018) 

➔  Consultez l'acte II (6 juillet 2022) : Pacifier la Vendée : mission impossible 

Date de publication : 27 avril 2022

Retour en haut de page