Éphéméride

Proposer un fait daté

C'est arrivé un 23 juin

1917

carte postale (20 Fi 75/6) 

Premier jour de grève des ouvrières sardinières de Croix-de-Vie. Ce mouvement prend fin 9 jours plus tard, après l'obtention par les ouvrières de la revalorisation de leur salaire. Cette grève rassemble l'ensemble des ouvrières des six conserveries que compte alors Croix-de-Vie, soit 339 femmes, auxquelles s'ajoutent 69 enfants et un homme.

Synthèse établie par la direction du Travail le 10 juillet 1917 sur la grève des ouvrières sardinières de Croix-de-Vie (Arch. dép. Vendée, 10 M 58) 

Publié le 26 janvier 2016

1940

Les troupes allemandes pénètrent aux Sables-d'Olonne. Quelques heures plus tard, le maire Paul Lecomte annonce que, "suivant les usages de la guerre", dix Sablais ont été pris en otage et enjoint la population au calme.

Cité dans le "Journal des Sables et courrier de la Vendée réunis" (Arch. dép. Vendée, 28 juin 1940, 4 Num 41/84, vue 68

Publié le 24 novembre 2011

1943

Hélène de Suzannet est arrêtée à Paris. Depuis 1942, elle avait rejoint des réseaux clandestins de Résistance et, sous couvert de ses activités d'assistante sociale, elle convoyait des enfants juifs de Paris à Chavagnes-en-Paillers, afin de les mettre à l'abri de la brutalité nazie.

- Témoignage de sympathie du conseil municipal de Chavagnes-en-Paillers à l'égard de l'un de ses membres, Hélène de Suzannet, 29 août 1943 (délibérations municipales numérisées, vue 5). 

- Cité dans l'article "Je suis partout où se trouve l’oppression : Hélène de Suzannet" par Georges de Guerry, paru dans "Recherches vendéennes" (Arch. dép. Vendée, BIB PC 16, 2004, p. 567-578). 

- Cité par Jean Rousseau dans "Des enfants juifs en Vendée : Chavagnes, 1942-1944" (Arch. dép. Vendée, BIB B 3145). 

Publié le 26 novembre 2012

1943

Entré dans la Résistance avec d'autres élèves de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris au début 1943, Maurice de La Pintière est arrêté et emprisonné à Oloron-Sainte-Marie dans les caves de la Gestapo alors qu'il tente de passer la frontière espagnole pour s'engager dans les Forces Françaises Libres.

- Cité par Maurice de La Pintière dans "Un chemin de déporté des ténèbres à la lumière" (Arch. dép. Vendée, BIB D 714, p. 7-13) 

Publié le 13 mai 2013

Retour en haut de page